Archives Octobre 2009


28/10/09

Natsu no Arashi ! 〜Akinaichuu〜 04



On découvre pour la première fois la mè... grande-soeur de Maka, pour un jour de pluie durant lequel les deux héros vont venir faire un petit tour chez la première, qui va donc à nouveau se démener pour cacher sa véritable identité à Hajime. Comme dans la première saison, elle ne va pas se rendre compte au départ de ce qu'elle porte, et comme d'habitude, Hajime ne va rien réaliser. Tout cela veut dire également que pendant ce temps, le café est presque vide, mais même par ce temps, le Sugita du sel est présent, et même quand il n'y a pas d'autres clients, on ne fera pas attention à lui. Il faut dire qu'à force de venir, de s'asseoir au même endroit et de demander la même chose, il fait en quelque sorte partie désormais du décor naturel. Hocchan & Aipon, les seules à donc être venues au travail, se livrent à une nouvelle discussion sur la cuisine et bien sûr, Yasumoto sera la victime de cette nouvelle expérience. Et dans la continuité de la semaine dernière, c'est cette fois un voyage de Maka qui va être à l'origine d'un souvenir du passé (en l'occurence, un traumatisme ici), puis tout se termine dans la bonne humeur avec un H2O version Sanpei. Enfin, alors que je n'espérais plus rien, notre rubrique principale est réellement revenue, à la différence que l'on passe du livre à l'écran. Et pour cette nouvelle première, on a eu droit à Sailor Moon, un choix peut-être pas innoncent puisque (je viens à peine de le remarquer) l'ED a effectivement un air de Moonlight Densetsu. Quant à l'illustration, elle est de la créatrice de Hitsuji no Uta et autres Yesterday wo Utatte (Sing Yesterday for me du côté de chez nous)...

Sora no Otoshimono 04



Sohara haa haa
Episode explosif et tout aussi absurde que le 02, avec un ED spécial ☆ en prime, cela va-t-il vraiment changer chaque semaine...

Mahoromatic Tokubetsu hen Tadaima◆Okaeri Kouhen



Finalement, le sérieux sera assez vite effacé par la force de Mahoro, pour revenir ensuite à quelque chose de plus paisible... mais aussi d'un peu triste quand on réalise à la fin qu'il n'y aura mathématiquement pas de prochain festival. Néanmoins, cela aurait été un bon moment de nostalgie...

Hidamari Sketch×365 Tokubetsu hen Kouhen



Deuxième épisode spécial qui commence par un rêve, comme on en a l'habitude avec Hidamari, avec évidemment toujours Yuno au centre, qui nous fait un peu le nouvel OP d'Arashi. En parlant d'Arashi, le lait que boit Yuno était aussi apparu dans cette série, tandis que l'agrafeuse et le cours rappelaient Ihi & GA. On avait peu vu Yoshinoya la semaine dernière, c'est elle qui tient la vedette dans la première partie, où on découvre qu'elle a l'oeil extrêmement aiguisé lorsqu'il s'agit de trouver des vêtements qui nécessitent une petite retouche... mais également qu'elle a aménagé à sa façon une salle qui n'a plus grand-chose à voir avec les arts. Dans la seconde partie, Yuno part à la recherche d'un carnet de dessins perdu, qui se trouvera en fait... dans son lit. Et à l'instar de la fois précédente, on termine par un petit bout du lendemain, où on se rend compte que Yuno avait perdu autre chose au passage. En attendant désormais la troisième saison...

Seitokai no Ichizon 04



Retour des parodies ou semblants de parodies, avec cette fois Sakurai en invité... on n'a donc pas échappé au a- !, sauf qu'il avait un peu le rôle inverse par rapport à Romantica- !...

KIDDY GiRL-AND 02



Pour le moment, je fais bien de continuer puisqu'on a eu droit à un épisode plein de références, je retiendrai bien sûr comme toujours en premier A-!be (ils ont même osé mettre le balalaika), ainsi que Shiraishi une nouvelle fois compositeur. Et concernant son personnage, va-t-il changer de look à chaque fois comme le Jouji de Shangri La...

A part cela :

- Une qui devient comme Muska, l'autre comme Luke, une autre qui revient et repart, c'est vraiment le chaos (Umineko no Naku Koro ni 17)
- Akemiya, rouka ni tattero (Sasameki Koto 03)
- Premier baiser avec Ultraman, c'est déjà mieux que rien (Sasameki Koto 03)
- Elle aura peut-être plus de chances en demandant une épée ici, Cecily (Queen's Blade Gyokuza wo Tsugu Mono 05)
- Nazuka qui se fait masser les épaules, ça ne s'invente pas (Kämpfer 04)
- Elle a bien dû sauter cinq mètres (Nyankoi ! 04)
- Episode à la Seto avec une Gahaku au meilleur de sa forme, comme dans la radio d'Umineko (Nyankoi ! 04)
- Que fait Kaju avec les Kiyosumi... il en manque par ailleurs une, c'est en plus celle qui a sa voix aussi dans cette série (on pourrait même rajouter Pukuyama) (Nyankoi ! 04)
- Kamijou ! Kamijou ! Kamijou ! (To Aru Kagaku no Railgun 04)
- Yatta yatta yatt... (encore) (Konnichiwa Anne 〜Before Green Gables 30)
- Confirmation que la Chine de l'époque, c'était vraiment quelque chose, ho, ho-, hoaa- !! Hoa- !! (Shin・Koihime†Musou 04)
- Que fait Sabato avec l'Excaliborg... (Nogizaka Haruka no Himitsu Purezza♪ 04)
- Toujours aussi redoutable, le chant de Noto (Nogizaka Haruka no Himitsu Purezza♪ 04)
- Ano ne... (Kaidan Restaurant 03)



21/10/09

Nogizaka Haruka no Himitsu Purezza♪ 03



Ayase no Gotoku !, ou un Hayate avec Nagi transformée en Ruriruri pour l'occasion. Qui dit Hayate dit parodies, on a donc été servi là aussi, notamment avec les références aux personnages de Kugyu, il faut dire qu'on avait ici une tsundere (pour ne pas dire une Kugyu) des plus classiques. Pour le reste, on avait Ken, Kaiji, Cat's Eye, Star Wars ou bien Nausicaa... et du coup, pour cet épisode, on n'a pratiquement pas vu l'héroïne...

Natsu no Arashi ! 〜Akinaichuu〜 03



Arashi, kawaii yo, Aipon
L'intro de cette semaine nous amène à Yasumoto qui se trouve devant ce qui ressemble à Hidamari, avant que l'on ne retrouve la fameuse rubrique de la première saison, qui ne parle pas cette fois de livres mais de cuisine... mais même ici, Aipon arrive à oublier. On reste avec ce trio pour la première partie, puisqu'on essaie de trouver un partenaire à Aipon afin d'alléger les charges du premier, et confirmation qu'il n'y a que des Sugita chez les clients. En fin de compte, le partenaire se trouvera être... le chien du Sugita principal, qui est un peu comme le croco de Goshujin-sama. La partie B voit Arashi partir à la recherche d'un souvenir perdu, arrivé peu après sa rencontre avec Hajime. Souvenir qu'elle ne pouvait connaître puisque c'est avec ce voyage qu'elle le crée, une histoire qui rejoint donc un peu celle du cahier de Kaya...

Mahoromatic Tokubetsu hen Tadaima◆Okaeri Zenpen



Si Hidamari rappelle quelques souvenirs, que dire alors de Mahoro, de retour après six ans (huit si on ne compte pas le petit épisode spécial d'été) : les génériques qui ont gardé le même style, les musiques, les personnages bien sûr, l'ambiance, la fameuse réplique... enfin tout rendait vraiment nostalgique (et donnait par la même occasion un coup de vieux). (Mal)heureusement (c'est selon chacun), le côté sérieux était lui aussi présent, et s'il y a un (gros) détail qui nous fait véritablement réaliser à quel point le temps est passé et que des choses ont changé depuis, c'est évidemment le fait qu'on en voit moins qu'à l'époque...

Hidamari Sketch×365 Tokubetsu hen Zenpen



Comme il y a deux ans, Hidamari revient en Octobre pour deux épisodes spéciaux, à la différence qu'ils sont cette fois étalés sur deux semaines, et que l'on sait déjà qu'une troisième saison va venir. Autre détail similaire aux précédents spéciaux, l'OP passe au second couplet et change quelque peu au niveau des images. Pour cet épisode, une histoire de vélo qui rappelle un peu Kanamemo et le retour improbable de Marina, moi qui pensais à l'époque de la seconde série que ce ne serait qu'un personnage d'un épisode. Venue à Hidamari telle une Noto dans le seitokai de Seizon, elle va faire remémorer aux filles (et à nous) des vieux souvenirs de la première saison. Natsume, elle, est la grande heureuse de l'épisode, et on termine par un tout petit gag qui montre qu'il est plus rapide de rallier l'école à pied qu'à vélo quand on vit à Hidamari, il faut dire que c'est en face...

KIDDY GiRL-AND 01



N'ayant jamais regardé Kiddy Grade, j'ai un peu hésité mais comme cette seconde série se passe un certain temps après la première, j'y ai tout de même jeté un coup d'oeil. Cela m'a fait un peu penser à Imas ou Sorakake (avec une héroïne qui a le même gadget que Conan), même si le thème de ce premier épisode rappelait naturellement Soraoto. Si on garde le registre comique (excellent choix que Shiraishi), cela pourrait peut-être le faire...
Et c'était donc la dernière nouveauté de mon côté, cette saison ne s'annonce pas formidable pour moi mais ce n'est que le début (comme toujours). Et comme prévu, beaucoup, beaucoup, de suites...

A part cela :

- La senpai avait effectivement eu raison de s'intéresser à Fumi pour son club (Sasameki Koto 02)
- Kazama et la Hocchan de Kanamemo, même combat (Sasameki Koto 02)
- A- ! (Sasameki Koto 02)
- En fait, les dessins de la dernière fois, c'était pour mettre le paquet sur le suivant (Asura Cryin'2 03 (16))
- Qui dit Kotobuki & sourcils... (To Aru Kagaku no Railgun 03)
- C'aurait dû être Yurishi- plutôt que Yukarin au vu de la tête (To Aru Kagaku no Railgun 03)
- Finalement, il est plus occupé par Nyankoi qu'on ne le pensait, Kamijou (To Aru Kagaku no Railgun 03)
- Baka me ! (Seiken no Blacksmith 03)
- C'était plutôt un concours de host que de profs (Gokujou !! Mecha Mote Iinchou 29)
- Elle n'aurait peut-être pas survécu si elle était tombée dans le bassin d'une école (Element Hunters 15)
- Et on dirait que c'est elle, la vraie héroïne, que va devenir Hanage... (Element Hunters 15)
- Qu'est-il arrivé à la voix d'Erin... (Kemono no Souja Erin 40)
- Fujuuuuuuuuuuuuu (Tegami Bachi 03)
- Ce Kakihara, c'est une sorte d'Alain Robert Junior (Cross Game 29)
- Kurokami (ou H2O, c'est selon), ça repart (Cross Game 29)
- En fin de compte, Last Order n'a pas grand-chose à envier à Kamijou (Konnichiwa Anne 〜Before Green Gables 29)
- Oririn ni nare (Kaidan Restaurant 02)
- Bienvenue dans le monde de CLAMP (encore une fois) (Kobato。 03)
- Hirano & Endou... Aya... ? (Kimi ni Todoke 03)



14/10/09

Natsu no Arashi ! 〜Akinaichuu〜 02



On est bien dans la continuité du premier épisode, et après la mer et les maillots, voici donc le bain, ce qui signifie gros problème pour Maka, d'autant que Hajime est toujours aussi collant. Heureusement, ce dernier doit avoir des mauvais verres, à moins qu'il n'ait vu la même lumière que nous (en parlant de censure, les messages en bas de l'écran ont aussi aidé). Lors de cette course-poursuite, on remarquera quelques invités spéciaux comme le Sugita du sel, qui continue d'ailleurs d'en demander alors qu'il a encore moins de chances d'en avoir ici (surtout s'il s'adresse entre autres à un distributeur), mais aussi les héros de Sukuran, on en avait déjà vu quelques-uns lors de la première saison. Et pendant ce temps, les autres s'adonnaient à une partie mahjong, où on a pu voir qu'Aipon n'a rien à envier à Saki et que Captain Hocchan est toujours aussi redoutable. Place ensuite à un kimodameshi qui permettra à Maka de s'expliquer avec Arashi et peut-être de se rapprocher un peu plus de Hajime, avant enfin un ED façon DQ, qui rappelle forcément Arad. On notera aussi des dessins très très justes, et d'ailleurs, dans ce domaine cette semaine, Asura ou Kuroge- n'étaient pas mal non plus...


Gokujou !! Mecha Mote Iinchou 28



Nouveaux OP & ED... qui étaient donc les chansons de la dernière fois, ils ont même repris les images, en espérant par conséquent des modifications progressives comme pour le premier OP. Et comme ce fut le cas avec ce dernier pendant une courte période, le nouvel OP contenait des vraies images, et avec le Shugo nouvelle version qui suit derrière, cela nous donne une sacrée heure. Par ailleurs, les génériques seront les seuls moments de 2D cette semaine puisqu'on est revenu pour la première fois depuis longtemps à un épisode tout en 3D (si on ne compte pas les SD), et l'annonce du prochain ne contenait également que cela, je commence à avoir peur. Tout cela correspondrait un peu à un retour en arrière malgré les nouveaux personnages (dont Uryocchi), on remarquera aussi que Hoshino fera peut-être désormais régulièrement partie de la bande, ce qui ne l'empêche pas d'être toujours aussi kuroi. Enfin, à noter le premier(?) daisakusen concernant les hommes, ainsi que les images des sponsors à la fin qui rappellaient les SHIPS (version 2)...

NEEDLESS 15



Les dessins à la Birdy sont revenus, et la grande-soeur(kuro) est déjà apparue, la lumière va-t-elle encore venir de Yamada...

Les autres nouvelles séries :



Sasameki, c'est le kimashi des kimashi : cela commence comme Kasimasi et cela se poursuit avec un OP un peu à la Aoi Hana, on y retrouve d'ailleurs Fumi (sauf que c'est Sumi ici) mais aussi la Yuzu-nee de Candy boy. Sans rapport au kimashi, on a aussi la Koshimizu de Manimani, mais l'atmosphère, elle, est (était ?) un peu plus lourde que ces autres séries...
Kirumin a donc son Late Show... et il y a encore moins de choses en plus que pour Soul, puisque pour cette première, on a seulement eu une rubrique "Esso" à la fin...
Hirano, kawaii yo, Hirano... mais je ne suis pas encore sûr de suivre régulièrement l'aventure One P..., pardon Fairy Tail, malgré le trio Linebarrel. En fait, cela dépendra en partie de la longueur de la série, qui ne devrait néanmoins pas être minime...
Kaidan Restaurant, comme son nom l'indique, nous raconte des histoires quelques peu angoissantes. Ce que l'on prévoyait moins, c'est que cela irait aussi vite, puisqu'on a carrément eu trois histoires (enfin, deux plus un petit bout). Est-ce que ce sera ainsi jusqu'à la fin...

Suzumiya Haruhi no Yuuutsu (Aratamete) 28



Cela se termine donc comme dans la première saison, finalement, et puis...
Suzumiya Haruhi to Nagato Yuki Saigo no Tatakai
Je pensais que l'absence du Shoushitsu nous réservait une troisième saison, mais la seconde a peut-être un peu achevé tout le monde. Pour ma part, je me suis autant diverti que devant la première, il faut dire que je suis un des rares à avoir bien apprécié le coup de l'endless. Et rien qu'avec cela, que ce soit en bien ou en mal, on parle de Haruhi, c'est la force de cette série...

C'était donc la dernière série à se terminer en cette fin d'été (ou plutôt en ce début d'automne), et pour une fois, les séries dont j'espérais quelque chose après le premier épisode ne m'ont presque pas déçu, ce fut la première vraie bonne saison personnelle depuis un moment. Cet automne risque en revanche d'être moins réjouissant de mon côté mais difficile de faire mieux que cet été, il faut dire...

Classement personnel de cet été

GA/Zetsubou
.
AoiHana
.
Manimani/Taiyaki
.
Cross/Bakemono
.
Iinchou/Umimonogatari
.
Hayate/Prilover/Kanamemo/Anne/Shugo
.
Saki/Haruhi/Basquash/Magnitude/NEEDLESS
.
GHOST/Hetalia/Marigali/Arad/Higepiyo/Hanasakeru/Eve/Penelope/Phantom/Erin/Pandora/Main/Ontama
.
Weiβ/Shangri/Valkyria/Guin/TTT/CANAAN/Gendai/Juuden/Ookami/Element
.
Souten

OP/ED (pas d'ordre) : AoiHana/ED Basquash/OP2 GA/OP GHOST/ED Guin/ED Hanasakeru/ED Manimani/ED Pandora/ED2 Umimonogatari/OP Valkyria/ED2

A part cela :

- Beato, kawaii yo, Beato (Umineko no Naku Koro ni 15)
- On avait dit à Asa d'utiliser de ses pouvoirs, mais pas à ce point-là (Umineko no Naku Koro ni 15)
- Asumin, elle est un peu comme le papa de Cookin' Idol (Kämpfer 02)
- Et cette Uryocchi, c'est la Rikacchi de la série (Nyankoi ! 02)
- Ah ben c'est le même... de côté, mais le même (Nyankoi ! 02)
- Effectivement, cela fait bien une semaine (To Aru Kagaku no Railgun 02)
- Si on peut multiplier Suu comme les Gremlins, j'en commanderais bien une (Shugo Chara Party ! 02)
- C'était quand même mieux en version naraba yoshi (Shugo Chara Party ! 02)
- Plutôt Yoichi finalement, peut-être (Seiken no Blacksmith 02)
- Aoki yome (Element Hunters 14)
- 1/2 Myyour, et pourtant, il a grandi moins vite que Cal (Tegami Bachi 02)
- Sweets Ouji VS MM3, cela ferait une jolie opposition (Yume Iro Patissière 02)
- Shugo, Sugar, ou bien Cookin' Idol (Yume Iro Pâtissière 02)
- C'était en fait le prof Muska, le véritable numéro 3 (Konnichiwa Anne 〜Before Green Gables 28)
- Sohara, kawaii yo, Sohara (Sora no Otoshimono 02)
- Tiens, Shangri La n'était pas terminé (Anyamaru Tantei Kirumin Zoo 02)
- Il pourrait dire aussi que la tête ressemble (Nogizaka Haruka no Himitsu Purezza♪ 02)
- Gokuu a remis ça, épaulé par Gogg cette fois (Marie & Gali 24)
- Il y avait déjà eu ce genre d'histoire de chien, dans Bokura ga Ita (Kimi ni Todoke 02)



07/10/09

Natsu no Arashi ! 〜Akinaichuu〜 01



L'été est fini, mais la seconde d'Arashi nous y fait rester, et on débute dans une époque rappelant un certain épisode de Paniponi, où l'on a droit à une piqûre de rappel, pour une chute que l'on a déjà vue dans la première saison. En parlant de déjà-vu, il semble que Naba n'ait toujours pas saisi le principe du retour dans le temps, et pour ce premier épisode, on a eu une spéciale maillots de bain, Maka se fera d'ailleurs découvrir par Arashi (puis Hajime à la prochaine ?). On aura pu voir aussi Hossan avec un visage inédit, et quant au reste, cela n'a pas changé, notamment Sugita qui se démène de partout (notamment pour le sel, bien sûr) et les références (mention spéciale à A-!be). Les seuls regrets, ce sont le changement (logique, certes) d'OP (le nouveau est par ailleurs dur à lire) et l'absence de présentation de livre à la fin. En revanche, on a bien sûr toujours l'illustration de fin, façon TYPE-MOON ici...


Seitokai no Ichizon 01



On dirait que cela vient d'un jeu (mais en fait non), cela parodie à tout-va et cerise sur le gâteau, Hanada-daisensei au scénario. Si cela se poursuit ainsi, ce sera parfait pour moi... pour les autres, ce sera plutôt à jeter à la poubelle...

NEEDLESS 14



Début de deuxième partie oblige, nouvelle intro, nouveaux OP et ED... en revanche, Koyasu est bien sûr toujours le même, heureusement...

Les autres nouvelles séries :



Deuxième nouveauté de mon côté et deuxième suite (on en aura d'ailleurs pas mal cet automne) avec cette fois Asura, où l'on retrouve soudainement Tomatsu bien en forme. Et comme elle, les autres personnages n'ont pas changé...
Une intro un peu à la Phantom, un héros à la Ranma, Shizuka, ou encore un eyecatch à la Prilover, Kämpfer rappelle certaines choses... mais ce qui marquera ce premier épisode, c'est surtout le fait qu'ils ont sorti les vrais noms des voix et des références les concernant. Je n'attends pas énormément de cette série mais s'ils continuent sur le dernier point, j'en serai le premier satisfait. Et sinon, j'ai l'impression que cela fait longtemps que je n'avais pas revu un duo Hocchan-Yukarin...
Nyankoi nous présente un héros qui a la tête et la malchance d'un Kamijou ainsi qu'une héroïne à la voix d'Index, une autre à celle de Misaka, et plein de Sphinx, cela tombe bien puisque To Aru reprend le lendemain. Le point d'orgue étant néanmoins un nouveau chef-d'oeuvre de Gahaku, évidemment, et vu l'ED, il reste encore pas mal de personnages à découvrir. Il est bien sûr encore donc trop tôt pour juger mais personnellement, si c'était pour voir des chats parler, j'aurais préféré une seconde saison de Sukebu.
D'ailleurs, ce duo me paraît à première vue un peu faible face au précédent (à savoir Pantsu-Taiyaki), et on remarquera que fait rare -ou pas- (en tout cas, de mémoire, c'est la première fois que je vois cela pour le jeudi de TBS), les deux séries sont en 16:9, plus besoin d'attendre BS du coup...
En écoutant l'intro et l'OP, on a cru que Tatakau Shisho était la suite de Phantom avec un Reiji encore vivant, et toujours destiné à tuer. Cette histoire de livres pourrait aussi rappeler aussi ROD, mais pour l'instant, difficile de comprendre quelque chose... à part le fait qu'ANIMAX aime vraiment Park...
Six mois ont passé et je ne me souvenais déjà plus vraiment où l'on en était avec WA, j'étais donc un peu perdu au départ de cette seconde partie, qui suit donc complètement la première (je n'ai pas cherché à savoir ka raison, mais je me demande encore pourquoi cette coupure). Néanmoins, l'ambiance inchangée de cette série remet de suite dans le bain, notamment le petit effet spécial habituel...
C'est donc Misaka qui a la vedette pour la seconde série de To Aru, avec comme nouvelle venue une Ainama version Kanamemo, qui aurait encore fait plus Kanamemo si c'était Hocchan au lieu d'Amu. Kotobuki & Endou auront peut-être aussi leur mot à dire, et ce premier épisode est dans la lignée de la deuxième partie de la première saison, en espérant que cela continue. Le seul (et très grand) regret, c'est de ne pas avoir vu l'ami Kamijou, qui apparaît néanmoins dans l'ED (ou plutôt l'OP), avec des airs de héros d'un jeu. Et comme Amu est du même "type" que lui et que Satomikko se met à donner des leçons à sa place, j'ai peur qu'on ne le voie pas beaucoup finalement. Et que dire d'Index alors...
Après Kirarevo, Shugo Chara... à croire qu'il y a une malédiction avec la troisième année. Je m'impatientais de voir ce que donnait la partie principale, mais je ne pensais pas qu'elle durerait aussi longtemps, en plus du premier OP et de l'ED qui rappellent aussi Kirarevo. Du coup, on n'a plus que dix minutes pour le vrai contenu, qui voit un nouveau personnage ressemblant à un boss final... et aussi une transformation avec Miki dès la première, un miracle. En tout cas, si c'est reparti pour toute une année, cela risque d'être plus long que d'habitude dans cette formule...
Blacksmith, ou quand Enraiha rencontre un Okamoto version Yoichi/Regios malgré son nom à dire "Ore wa warukunee !". Je ne dirai pour l'instant qu'une chose : Fujuuuuuuuuuuuuuu... et ED à la Kanamemo aussi...
Tegami Bachi, cela mélange un peu Shigofumi et Mushi Uta... et aussi un peu Ookami, puisqu'on retrouve le même couple principal dans le passé, c'était peut-être cela la troisième saison, si cela se trouve...
Un peu d'A-!ntique, de Cookin' Idol, de Shugo ou de Sugar : il s'agit de Yumepati, avec Budoko (ou Murasaki, c'est selon) dans le rôle principal, en attendant qu'Azunyan apparaisse véritablement. Et là aussi, la partie principale est à la fin, cela s'est même passé ici...
Un ☆ qui a l'air de bien s'amuser et une Hayami qui rappelle un peu Sekirei, la situation faisant plutôt penser à Megami-sama ou ToLOVE ru comme le dit le héros lui-même (quoiqu'aussi -pour moi- Onetea -parce que ☆- et Iriya -là, je ne sais pas du tout pourquoi-). Pour l'instant, Sora no Otoshimono semble être pour le service, alors que cet épisode ressemblait un peu à un dernier. En tout cas, on peut tout faire avec ce système, même un Endless...
Ce n'est pas vraiment une nouvelle série mais l'OVA de Kanokon, passée en premier sur AT-X (en deux épisodes), et rien n'a changé par rapport à la première série (Peya...), à part le fait qu'on ait échangé les interprètes des génériques...
Un an : c'est ce qu'il aura fallu attendre pour retrouver les joies du rire du dimanche. Après Ange, voici donc Miracle Train (du même studio), avec un OP rappelant les Orb Hunter, un ED signé Perno, un cast énorme (dont un chien Ishida et un hentai kamen Hiroshi qui fait aussi la narration), c'est déjà du pur bonheur, même sans Onosaka...
Une avant-première sur Nico (avec un Live) pour Koihime deuxième du nom qui ne dépayse pas, les menma et les SD sont toujours là, et malgré AT-X, on ne voit rien...
Après Budoko pâtissière, la voici version animal dans Kirumin, une série qui se démarque par ses génériques en thaïlandais, et aussi par la présence de Tange (le père de Sakura est d'ailleurs aussi là). Quant à l'histoire, il faudra voir où cela nous amène, et on aura apparemment une sorte de Late Show là aussi...
Notozaka est également de retour, même si on a cru à un remake de Taiyaki au départ. Au menu de cette seconde saison, Noto fan de Noto, Kugyu qui ne parle pas (pour le moment), Nobunaga revenu du club photo et le héros qui commence à devenir vraiment ota. Et si on pensait au départ que MX allait encore rivaliser avec AT-X comme il l'a fait pour Railgun, le second a tenu cette fois à conserver sa réputation et sa suprématie...
Hanazawa, kawaii yo, Hanazawa... mais pourquoi la faire chanter... ou plutôt pourquoi l'avoir choisie s'il fallait chanter (hidoi)... Sur les premières secondes, j'ai cru à une Sakura verte mais c'est peut-être plutôt Nanatsuiro (ou la série des Jiru pour les autres) que Kobato rappelle. On retrouve par ailleurs le duo de Mahou Tsukai (le second), et les filles de GA devraient demander à l'héroïne sa recette du nabe...
Et tant que j'y suis dans mes comparaisons : 11eyes, c'est Chaos, Magica, Munto, AYAKASHI, Wizard, Rosapan, Seto, Kiminozo, Monochro et Saki à la fois... sans oublier Mizuhashi qui joue une Kaori et MakotoP, on a de quoi s'occuper. Les dessins me plaisent mais l'histoire semble assez étrange, encore une fois...
Noto, kowakawaii yo, Noto, son personnage est un mix entre Jigoku Shoujo & Sunako (voire celui de Hyakko pour aller chercher plus près), et je crois que cela fait un moment que je n'avais pas vu ce genre d'anime, c'est donc un grand plaisir que ce Kimitodo, même si j'espère qu'ils éviteront les histoires trop sombres. Et comme souvent avec NTV, on a droit à une rubrique principale...

Basquash ! 26



Des épisodes souvent chauds, comme si on était au dernier épisode, mais peut-être pas assez de basket, sans compter une drôle d'histoire pas toujours évidente à saisir, encore moins vers la fin. On a tout de même passé du bon temps, et puis, on a de plus une fin Iceman, a- !

A part cela :

- Rie rie est devenue comme celle de CANAAN (Queen's Blade Gyokuza wo Tsugu Mono 02)
- Iinchou☆Revolution (Gokujou !! Mecha Mote Iinchou 27)
- On reconnaît bien là Triangle BLUE... si ce dernier se finissait aussi en bi, ce serait drôle (Hana Sakeru Seishounen 24)



 




ゥ Interface r饌lis・par l'Atelier de Duotang