Mars 2009


25/03/09

VIPER'S CREED 12



Une autre série qui prend fin, et ce fut bien meilleur que je ne le pensais. En tout cas, cela m'a plus accroché que ses deux prédécesseurs, et ce final fut assez drôle, avec Saiki qui dégomme tout sans rien voir, la réaction de Sakurai quand il se fait descendre et le retour de Pukuyama qui était donc vivant, est-ce le cas aussi pour les autres... ? Et avec Saiki qui s'est envolé on se sait où, je dois dire qu'une suite me plairait bien...

Maria†Holic 12



Un dernier épisode qui ne faisait pas dernier épisode, mais on a l'habitude avec eux... comme on a l'habitude d'un joli festival pour terminer. Ici, à l'instar d'un Paniponi, cela s'est conclu avec des maillots de bain, et les chapitres étaient cette fois bien nombreux. Les figurantes étaient parfois en style WA et on aura remarqué quelques personnages des autres séries de Shinbou, ainsi que Miku et Precure, sans oublier Sugita qui nous fait Zetsubou après Kanako. Et la série s'achève à un moment où on ne s'y attendait pas, alors qu'un gros rebondissement se profilait... peut-être pour une seconde saison... ? Ce qui est sûr, c'est que je ne dirai pas non. Et honneur à l'auteur original pour la dernière image...

Koukaku no Regios 11



Episode gag exceptionnel, qui était d'ailleurs parti très fort (a- !), alors que les images ne correspondaient pas du tout à la scène. Lorsque l'OP avait commencé, on s'était demandé si on ne s'arrêterait d'ailleurs pas là, mais heureusement que non, et on s'est alors retrouvé au bord de la piscine pour une séance de natation, avec des images de Miku qui défilent derrière. Puis on retrouvait pour la première fois depuis un moment notre passage en anglais... qui se trouvait être un programme télé (ou pas). Après un eyecatch assez spécial, la séance reprenait ensuite avec une Felli aux airs de Nagisa, avant que le siscon Koyasu ne passe à l'attaque, lui qui jouait déjà le grand-frère d'Okamoto dans Persona. Résultat final : fracture de la jambe. Et on a aussi eu notre lot de SD, ne manquait en fait que LA musique (même s'il y avait la version piano), et peut-être également un ED version Koyasu...

Kurogane no Linebarrel 24



Du grand GONZO comme on l'aime, on avait commencé la série en riant et on termine en riant, et ce dernier épisode débutait assez fort avec les dessins. Puis Noto, même en simple esprit, sort son saitei habituel et le boss final -comme l'a bien rappelé Hayase-, a été effacé d'un seul coup. Et alors que tout semblait fini, vint le rebondissement qui demanda l'aide de tous (Hirano eroi), on se serait presque cru dans DB et là aussi, cela s'est réglé en un coup. On se dirigeait enfin vers une triste conclusion, tous nos héros ayant péri mais c'était sans compter sur le pouvoir du seirei kaigi, décidément bien occupé en cette fin de saison. Et bien entendu, cela ne pouvait pas se conclure sans LA réplique de la série. J'avais été déçu après la disparition de Yajima et un héros redevenu un peu plus normal, certains épisodes étaient drôles mais c'est parce qu'il y avait des vrais gags, je suis donc soulagé par cette fin. Et il y avait aussi ce drôle de robot qui apparaît à un court instant, si cela peut amener une seconde saison toute aussi amusante, pourquoi pas...

CLANNAD ~AFTER STORY~ 23



Quelle bonne idée que ce retour à un an avant le commencement de cette histoire, à une époque où Nagisa avait encore quelques connaissances à l'école. C'était également l'occasion d'assiter à la rencontre entre Okazaki-Sunohara et Kyou, cette dernière n'ayant pas attendu pour passer un peu en mode dere. C'est en revanche dommage de ne pas avoir eu la rencontre avec Ryou, mais sa scène de bain a suffi à me combler (ore, saitei da). Et puis bien sûr, on remarquera que notre couple principal s'était déjà croisé à l'époque, pour finir avec ce message d'Okazaki envers Nagisa (indirectement, certes).
CLANNAD wa unmei.

To Aru Majutsu no Index 24



Je m'étais posé pas mal de questions au départ mais ce fut une série assez sympathique surtout dans la seconde partie, notamment grâce aux personnages féminins, il faut le dire. D'ailleurs, je pense que pas mal ont dû retourner un peu leur veste après avoir tapé dessus au début tout en continuant de regarder. Et puis, il y avait ce cher Kamijou, qui parlotte, donne des leçons, puis règle tout d'un coup de main droite (c'est Kirihito qui a pris cette fois), un phénomène ce garçon, il devrait se rendre compte qu'il est peut-être plutôt chanceux au final. Le déroulement des choses laissait inévitablement présager une seconde saison... qui est déjà décidée (il y a en plus Peya qui apparaît à la toute fin, avec un haut qui rappelle l'uniforme de Hayate), et ce sera apparemment Misaka la vedette cette fois-ci. Du coup, on s'inquiète pour Index qui apparaissait déjà peu ici, mais peut-être que Misaka va reprendre le flambeau d'héroïne transparente, si cela se trouve...

Toradora ! 24



Toradora wa jinsei ? En tout cas, ça y ressemblait un peu et tout cela avait débuté dans la continuité de la semaine dernière, l'occasion de découvrir que, dans la scène de l'OP où Minori court (OP qui a par ailleurs mis du temps à venir), cette dernière s'était vautrée avant façon Suzume. Elle avouera ensuite ses sentiments envers Ryuuji, et lui non plus ne se cachera plus, celle qu'il aime donc réellement étant Taiga. C'est ainsi qu'il va décider de fuir avec elle, chose qui n'est pas sans rappeler ef, et leurs bons compagnons resteront derrière eux, à l'image de Kitamura, qui lui préfère nous rappeler AIR. Et le voilà qu'il part se montrer devant ses grand-parents pour présenter son "épouse", d'une façon que les ota apprécieront... et c'est vraiment dommage que les choses soient allées aussi vite dans cette série, j'aimerais presque un After (parce que ça risquerait d'être plus compliqué pour un Saigo no Tatakai). Taiga s'envolera donc après avoir mis au monde leur fille, Torako, et ainsi débouche-t-on sur la seconde saison de Hyakko... ça commence à devenir n'importe quoi, toutes ces suites...

A part cela :

- Shoujiki Jii-saaaaaaaaaaaaaaaaaaaan (Tytania 24)
- Konishi a vraiment de gros moyens, il s'est même permis d'engager Sebastian (Asu no Yoichi ! 11)
- Et il était donc lolicon (Asu no Yoichi ! 11)
- Tous ces combats, ça a bien défiguré nos personnages (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 11)
- Chiwaaaaaaaaaaa (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 11)
- Laputa ? (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 11)
- Ils nous ont eu avec la fausse scène bain, on dirait Oinari-sama (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 11)
- Yon-chama a- ! (Kurokami 11)
- Kuro... euh, non rien (Kurokami 11)
- Rien de mieux pour Noeru que de montrer ses abdos afin de faire grimper sa côte (Kirarin☆Revolution 152)
- Yuzu-nee qui chante, il ne faut pas rater cela (Kirarin☆Revolution 152)
- La méthode Kirari : la fuite... (Kirarin☆Revolution 152)
- Maaya, kawaii yo, Maaya (Tetsuwan Birdy DECODE:02 11)
- Gokuu en guest star cette semaine. Il aime toujours autant manger (Shugo Chara ! 75 (24))
- Aruto ? S'il a la même voix que son fils... (Shugo Chara ! 75 (24))
- Kishimeeeeeeeeen (Shugo Chara ! 75 (24))
- Bon, on peut les désigner 3 et 4 (Kemono no Souja Erin 11)
- Ca devient d'un coup sérieux et les dessins sont d'un coup de haute qualité : c'est tout Akikan, ça (Akikan ! 11)
- Melon aime aussi SF, on dirait, et le staff, lui, aime vraiment Sangaria (Akikan ! 11)
- Et puis les dessins reviennent à l'ordinaire pour la prochaine, et pourtant dernière : c'est tout Akikan, ça (Akikan ! 11)
- S'ils font un film, on tient peut-être déjà le titre : Lelouch to Ranka Saigo no Tatakai (Akikan ! 11)
- Le staff a pris un peu de repos (ou pas) (WHITE ALBUM 12)
- Partie A qui sentait le Okawari (on comprendra en voyant le staff), dommage qu'ils n'en aient pas profité pour faire revenir Fuyuki (Minami-ke Okaeri 12)
- Chiaki avait des airs d'Irie avec ces yeux (Minami-ke Okaeri 12)
- Puis dessins complètement détruits par la suite, ils ont tenu à faire la distinction dans l'ED (Minami-ke Okaeri 12)
- Tiens, elle faisait encore ce travail (Skip Beat ! 24)
- Ils sont toujours obligés de mettre le multi-angles pour les tirs ? (Soul Eater 50)
- Même quand il apparaît, le pauvre Tanuma fait partie du décor (Zoku Natsume Yuujinchou 12)
- Finalement, on ne peut pas toujours plier l'affaire d'un coup d'Imagin Breaker, ici (Zoku Natsume Yuujinchou 12)
- On reconnaît bien là Yamaoka (Zoku Natsume Yuujinchou 12)



18/03/09

RIDE BACK 10



Nice ride...

Akikan ! 10



Les yeux dans les akikan, où l'on suit tour à tour les trois filles pour une journée, pendant que leurs maîtres ne sont pas là (d'ailleurs, on n'aura droit qu'à leur voix, et ils semblent tous aimer la pub de Sangaria). Melon sait quand même effectuer quelque tâches ménagères, Budoko se la joue princesse avec notamment une peluche venant tout droit de CLANNAD (c'est Hirohashi qui a dû la choisir), tandis que Noto s'amuse à faire et refaire le ménage sans oublier de collecter les Bellmark. C'aurait été sympathique si toute la série avait été dans cet esprit, et cette version de Nomiko n'est pas mal du tout. Dans la dernière (et principale) partie, Okiayu était l'invité et commence à perdre quelques cheveux. Et Noto, damasareta yo, Noto...

Shugo Chara ! 74 (23)



Du grand Shugo (on en a l'habitude, mais les dessins étaient aussi au rendez-vous) en ce White Day (pile poil pour la date encore), entre le retour d'Ikuto et la venue de Tadase, qui s'est finalement décidé et nous a fait une longue déclaration à la Amamiya. Et comme dans Tokimemo, ça a l'air de marcher mais il reste du temps et Ikuto est loin d'être hors-course, il nous prouve également une fois de plus qu'on est bien devant un anime qui passe la nuit à 33h30 du matin...

CLANNAD ~AFTER STORY~ 22



CLANNAD wa jinsei

Et c'est la seule qu'on peut refaire, mais depuis que H2O est passé par là, difficile de ne pas penser à "cela". D'ailleurs, je m'étais vraiment demandé s'ils allaient finalement conclure comme dans le jeu, et ils ont bien mis la scène où les paysages se succèdent, mais en moins long. Et chose très sympathique, celle d'avoir remontré les autres personnages (mention spéciale à Notomi) mais c'est donc Fuuko qui a tenu la vedette. On a eu aussi droit à la même chanson de fin, mais ils ont tout de même fermé par l'ED habituel, il faut dire que ce n'est pas tout à fait terminé...

Asu no Yoichi ! 10



Après la mer, l'onsen... mais une seule image sur les filles (le reste en DVD ?), alors qu'on ne s'est pas privé pour les mâles, a- ! (pas de Wassan néanmoins cette semaine). Comme prévu, on passe aux choses sérieuses alors que la fin approche, c'était l'occasion de revoir Chiaki et la paire Renji-Ryuuji, et surtout le Ryouga de la série qui se trouve être finalement faible, on dirait. A moins que ce ne soit Tomatsu qui soit plus forte que l'on pensait, on imaginait bien en revanche que Yoichi allait démasquer la fausse grâce à sa poitrine. Néanmoins, les efforts de ce dernier n'ont pas suffi et l'aînée est redevenue une enfant, c'était donc une esper (ou pas). En tout cas, tout cela rappelait un peu Seto, ne manquait plus que Koyasu pour faire le requin...

Toradora ! 23



Minori koeeeeeeeeee, on n'était pas loin du L5 mais c'est peut-être ce qu'il fallait, en plus de l'apport des deux autres, pour pousser nos deux héros dans leurs derniers retranchements. Sans compter qu'ils doivent également penser à leur avenir, même si Taiga (dont la blessure me rappelle le grand Kazuki) préfère la jouer ef... ou Kimi Kiss... ou Kakyuusei2. En revanche, Ryuuji a plus de soucis entre la poursuite d'études ou le travail car ils ne sont pas bien riches, mais maman préfère se surmener plutôt que de voir son fils stopper l'école. Et pendant ce temps, Yoshino est le grand vainqueur avec une énième Gotou en version humaine, voilà pourquoi il semblait bien sérieux pour une fois. Et confirmation pour Noto...

A part cela :

- Shikabane Eater (Shikabane Hime Kuro 10 (23))
- Ce personnage en blanc, c'était en effet l'héroïne, suis-je bête (To Aru Majutsu no Index 23)
- Plus fort que Dragonaut en flashback cette semaine (Tytania 22)
- 14 ans et une coiffure (en plus de la voix) à sortir dans Minami-ke (Tytania 22)
- Peya umeeeeee (Kuro Shitsuji 22)
- Ciel no Nagai Tabi (Kuro Shitsuji 22)
- La mode Index se propage (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 10)
- Kuro a (plus que ?) reçu sa dose habituelle (Kurokami 10)
- Il faudrait vraiment qu'ils nous donnent leur barème pour avoir chaque fois autant de points (Kirarin☆Revolution 151)
- Kirari connaît bien le métier, kuroi à souhait et sachant comment s'y prendre pour ne pas montrer ses faiblesses (Kirarin☆Revolution 151)
- Fubuki, kawaii yo, Fubuki (Kirarin☆Revolution 151)
- GONZO s'est encore surpassé (Kurogane no Linebarrel 23)
- Pas de saitei et Hayase était donc M (Kurogane no Linebarrel 23)
- Uryocchiiiiiiiii (Tetsuwan Birdy DECODE:02 10)
- Après chinko suu, oshikko (Maria-sama ga Miteru 4th Season 11)
- Numéro 2, en piste ! Et Hiroshi et son acolyte seraient-ils les 3 et 4 ? (Kemono no Souja Erin 10)
- Que fait Shishigami ici (Koukaku no Regios 10)
- Visiblement, Koyasu attend comme nous le prochain épisode (Koukaku no Regios 10)
- Effectivement, Midori aussi c'était Ki-yan (Zettai Karen Children 49)
- Minamoto sauce Conan puis Hayate (Zettai Karen Children 49)
- Encore du cast de Zetsubou, avec du L ji à tous les coins (Maria†Holic 11)
- Et il a les mots qui sortent comme la salamandre (Maria†Holic 11)
- Riko est donc la Hosaka féminine (Minami-ke Okaeri 11)
- Toujours un sacré coup de poing, Natsume. Ca ferait un beau duel avec Kamijou (Zoku Natsume Yuujinchou 11)
- Rena au prochain épisode ? (Zoku Natsume Yuujinchou 11)
- L'adresse marche vraiment, et le contenu est le même (Sora wo Kakeru Shoujo 11)
- C'est donc à cause de nous si elle a arrêté sa carrière (Sora wo Kakeru Shoujo 11)



11/03/09

Sora wo Miageru Shoujo no Hitomi ni Utsuru Sekai 9



Les filles étaient bien en train de tomber, Wakamoto était bien lolicon et Munto-sama(rires) aime Sailor Moon, c'est ce qu'on retiendra de ce dernier épisode, le neuvième seulement, en attendant un éventuel MUNTO ~AFTER STORY~... ou pas (et le film que j'avais oublié). Et je me mettrai peut-être enfin à la seconde OVA...

Minami-ke Okaeri 10



Quand on disait que Touma était comme la quatrième de la famille côté filles... il suffit qu'elle arrive trempée pour se faire bichonner, et elle ne se gêne surtout pas, ce qui a pour conséquence d'agacer Chiaki, normalement la cadette. Et pour une fois que Kana sortait quelque chose de bien, elle a été stoppée net. Quant à Fujioka, il n'a toujours pas remarqué que Touma était une fille, et lui aussi a-t-il eu la chance de prendre un bain chez les Minami... Ce même Fujioka a d'ailleurs déjà été à l'origine d'une rixe entre les deux filles (a- ?), à l'époque de sa rencontre avec Touma (qui a déjà un peu de poitrine, que doit en penser Nanani-), tandis que le camarade de classe nous fait sa petite apparition comme dans les autres saisons. Enfin, partie C énorme avec Natsuki, cela doit être la première fois que j'ai autant ri avec cette série, et ce n'était pourtant pas Hosaka... mais à force de le côtoyer, l'influence de ce dernier ressort manifestement en lui, la différence étant son côté robotique. On notera également quelques références à KOF, à la série qui précédait et à Gyakuten Saiban...

CLANNAD ~AFTER STORY~ 21

Ushioooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo...

Asu no Yoichi ! 09



Histoire de festival d'été dans cet épisode, devant lequel j'ai failli m'étrangler dès les premières secondes, ça m'a un peu rappelé le tout premier. Et c'est bien ce que l'on pensait, Wassan est le véritable personnage principal de la série, sa relation mouvementée avec Tomatsu reprend de plus belle, passant par tous les états entre la fausse déclaration, la vraie (celle-là a fait mal), les excuses et autres. En tout cas, tout part à chaque fois de Wassan, qui reste néanmoins malheureux quand il tente une bonne initiative, et c'est plutôt un couple de tsundere qui se forme pour le moment. Son bras droit, lui, commence à avoir un rôle assez sympathique, en plus d'être clairvoyant (quoique le coup à la Nabeatsu), et en effet, il donne l'impression de rétrécir à chaque épisode. Quant à Konishi, il poursuit ses approches et lui aussi vise apparemment l'aînée... et on aura remarqué une sorte de Sunred...

Kuro Shitsuji 21



C'était un peu tardif pour le montrer, mais on a pris cette fois connaissance du passé des trois joyeux drilles, on réalise donc qu'ils n'ont pas été "recrutés" au hasard, que faisait d'ailleurs Sebastian à ces endroits-là... La première était du type Golgo (avant de faire plus penser maintenant à Roberta), le second était dans l'armée et a gardé quelques habitudes (cuisine à la dynamite), alors que le dernier faisait l'objet d'obscures expériences, voilà pourquoi il arrive à maîtriser leur animal de compagnie. Ils sont donc là pour protéger leur maître et sa demeure mais sans que ce dernier ne sache quoi que ce soit (il doit néanmoins se douter de quelque chose), leur autre but étant de lui faire retrouver son sourire. Ainsi, Sebastian couvre le son (?) puis les autres reviennent de leur mission, avec la banane, j'ai par ailleurs presque espéré un nipaa de la part de Yukarin. Reste le cas Tanaka...

A part cela :

- Sega, la belle époque... (To Aru Majutsu no Index 22)
- Lydia, kawaii yo, Lydia (Tytania 19)
- Là aussi il n'y a que des lolicon (Tytania 19)
- Kuro a reçu sa... ah ben non, pas vraiment, mais elle risque d'avoir encore plus mal (Kurokami 09)
- Jouji est entré dans la matrice (Kurokami 09)
- Chiwa ! Chiwa ! Chiwa ! Dommage (ou pas) qu'elle n'ait pas chanté Marvelous (Kirarin☆Revolution 150)
- Trahison ! Il faut dire que Kirari est celle qui s'en sortira le mieux en solo (Kirarin☆Revolution 150)
- Le père de Neya était donc un Saiyajin (Tales of The Abyss 23)
- Ion-kyun n°?, kawaii yo, Ion-kyun n°? (Tales of The Abyss 23)
- Pour inviter à l'union, il aurait pu sortir à nouveau les coquilles Saint-Jacques (Kurogane no Linebarrel 22)
- Finalement, Jouji est donc encore vivant, dans un certain sens (Kurogane no Linebarrel 22)
- Triple saitei (Kurogane no Linebarrel 22)
- Fujuuuuuuuuuuuuuuuuuuu (Shugo Chara ! 73 (22))
- Il faudrait qu'elle se décide à sortir, le carreau (Shugo Chara ! 73 (22))
- Nouveauté de la semaine : la transformation qui s'arrête au déshabillement (Shugo Chara ! 73 (22))
- Melon nous a fait une ef... ou une Tokimemo, c'est selon (Akikan ! 09)
- ED à la française (Akikan ! 09)
- Qu'il ne s'inquiète pas, on le voit parfaitement, Okamoto... (Akikan ! 09)
- Au tour de Budoko de se faire avoir (Akikan ! 09)
- Quand Kaoru se prend pour Index (Zettai Karen Children 48)
- Et en plus elle est une surdouée aux études, Tomatsu (Maria†Holic 10)
- Quel âge doit avoir God Miyukichi (Maria†Holic 10)
- On comprend mieux pourquoi Furukawa, celui-là aussi était de Namek... (Soul Eater 48)
- Tiens, Noramimi... ou Miki, c'est selon (encore) (Zoku Natsume Yuujinchou 10)
- Si Reiko l'avait fait la semaine précédente, ç'aurait été en phase avec la série qui suit (Zoku Natsume Yuujinchou 10)
- Une fille dans une boîte ? Kietai, kienai ♪... (Sora wo Kakeru Shoujo 10)
- C'est néanmoins Miyumiyu et non Tomatsu... et puis elle fait comme Imber (Sora wo Kakeru Shoujo 10)
- Mareeeeeeeeeeek (VIPER'S CREED 10)



Enfin, la semaine a été marquée par la troisième cérémonie des Seiyu Awards, qui a consacré (le mot est parfait je pense) cette année Kamiya et Kugyu. Je suis un peu surpris mais bien sûr heureux pour le premier après ce qu'il a vécu par le passé, je pense évidemment à son accident en 2006, et il a en plus fait coup double avec le prix de la personnalité. Quant à Kugyu, ce n'était qu'une question de temps à partir du moment où on votait pour qui on voulait (même si on doit quand même "filtrer" après), la Kugimania est loin de se terminer et on notera que nos deux vainqueurs figuraient déjà au palmarès précédent pour les rôles secondaires, pourrait-on parler de prémisse (un peu comme Hirano révélation il y a deux ans et gagnante l'année dernière).
En tout cas, cela doit peut-être donner des idées aux nouveaux lauréats de cette catégorie, bien qu'Inoue fasse figure de grand vétéran parmi tous ces noms. J'avoue que Sugita ne m'a pas véritablement marqué l'année dernière (le premier rôle qui me revient à l'esprit pour 2008, c'est... AYAKASHI, où il a été certes resplendissant dans un certain sens), c'est d'ailleurs un peu le cas aussi pour Kamiya (qui a été néanmoins plus en vue -à travers mon regard- avec Zetsubou ou Natsume), mais visiblement, peu importe la période, à moins que d'autres paramètres échappent à mes connaissances extrêmement limitées (oui, ça doit être cela). Endou, en revanche, vient peut-être de vivre sa meilleure année niveau anime principalement grâce à Macross, même si c'est Ange que j'ai d'abord en tête, et pour Miyukichi, on l'entend un peu partout depuis fin 2007 et je fais la même remarque que pour Kugyu à son propos.
Concernant les révélations, il n'y a rien à dire sur Okamoto, c'est le premier nom qui me venait mais je dois dire que Kaji (que j'aime bien, de toute manière, il n'existe pas de voix que je n'aime pas) m'a un peu étonné, peut-être l'effet Dollbara (programme assez amusant, par ailleurs) ou autre. Toutefois, quand on écoute la différence entre Yozakura et Over Drive ou Kuro Shitsuji, elle est en effet porteuse d'espoirs. Du côté des filles, difficile voire impossible de faire plus logique avec Asumin et Tomatsu, qui ont explosé l'année passée, mais je suis un peu triste pour Hanazawa, ce sera peut-être pour une autre fois. Pour finir avec les prix qui m'intéressaient, Pukuyama, premier vainqueur de l'histoire, devient aussi le premier gagnant chez les votants étrangers, ce serait amusant si c'est Miyano ou Hirano qui l'emporte l'année prochaine.
Et je constaterai que Natsume est bien représenté avec Kamiya, Inoue et Miyukichi, mais peut-être y a-t-il mieux, étant donné que je ne regarde pas tout (je sais par exemple -sans plus- qu'on retrouve au moins Sugita et Kugyu dans Gintama). A la rigueur, on pourrait avoir Hidamari (Asumin, Kugyu, Miyukichi et éventuellement Kamiya)...

04/03/09



Sora wo Kakeru Shoujo 09

A l'instar d'un Druaga ou d'un CLANNAD, on a cru (ou pas) que c'était devenu un anime de baseball ou qu'on était déjà le jour suivant pour ONE OUTS, dommage que ce ne fusse qu'un rêve car cette histoire serait sûrement plus amusante à suivre (le site off' vaut aussi le coup d'oeil). Il y avait également d'une part un côté Blass et de l'autre un côté Skibi, et on a droit de plus à un nouveau personnage, dont la première apparition sera donc dans cette fiction. Du côté des habitués, Aipon est enfin restée en maid et on se demandait comment ils allaient nous sortir Pukuyama, eh bien on a vu. Cerise sur le gâteau avec Alipro pour l'ED, mais on n'aura donc malheureusement pas de suite (pour le moment ?)...

Kurogane no Linebarrel 21

Cela débute par le passé de Nakamura, avec une narration à la Okazaki (ou pas), et il avait à l'époque une tête pour jouer (ou pas) dans Index ou CLANNAD, avant de devenir (ou pas) aussi comme Ciel ou Yoite. Et Jo-ji doit être vivant ce n'est pas possible, surtout quand on voit tous les retours, dont celui de Hayami cette semaine, qui s'est pris pour Orange. Teki hentai ? Ben oui, c'est Hayami... Hayase, lui, est toujours aussi populaire, mais il faudrait rappeler à Kugyu que lui est déjà devenu adulte, lors de leur passage à la mer. Cette fois, on a terminé par un Okazaki saiteeeeeeei, et il y a une chose qui me préoccupe, c'est de voir si la gérante va lâcher un mot avant la fin...

CLANNAD ~AFTER STORY~ 20



Elle est venue un peu plus tard que prévu, mais revoilà donc Kyou avec son animal de compagnie, devenu bien gros depuis, l'occasion (pour moi) de se remémorer des bons souvenirs. Puis vint le festival attendu de Fuuko (j'avais peur qu'ils ne le fassent pas) qui s'est même prise pour Imo, j'ai fait un peu plus d'efforts cette fois pour le revisionnage, car malgré les rires (Okazaki saikoooooooou), les larmes étaient encore de sortie, notamment avec le Dango Kaizoku. Et avec la montée de fièvre d'Ushio (qu'il faudrait quand même empêcher de sortir seule des fois), on aborde la dernière partie...

Asu no Yoichi ! 08



Encore un épisode Wassan (décidément), mais je n'ai gardé en tête que des images de Tomatsu, et d'ailleurs, un flag s'est manifestement levé entre les deux. Ce Wassan devient donc de plus en plus populaire (et on comprend), même Yoichi va finir par craquer sur lui, a- ! Et si cela se termine avec Yoichi x l'aînée, il n'est donc pas impossible qu'un couple de coeurs brisés se forme à la fin, voire même sans que cela ne se brise... et si cela se brise quand même, Ranma. Et on a également droit désormais à une paire Yukarin-Asanuma, mais elle est d'un autre genre, on pourrait dire...

Toradora ! 21



On a peut-être atteint le climax cette semaine, tout commençait pourtant tranquillement comme sur des skis, ou plutôt luge pour Taiga, avant que ne vienne une première altercation entre Aipon et Noto (c'est toujours marrant d'écrire ça) au sujet de Kitamura, qui ne voit visiblement pas la chose. Noto la gênerait volontairement pour que Taiga et Kitamura soient ensemble, mais n'y aurait-il pas une autre raison derrière cela... ? Et puis à l'instar de Skibi, l'entourage va être peu à peu mis au courant de l'affaire Minori-Ryuuji et c'est Ami, toujours aussi kuroi, qui va envenimer les choses, histoire de mettre les points sur les i, et aussi parce qu'elle a peut-être remarqué la présence des autres. La première rixe ne sera qu'un feu de paille, éteint par Aipon (c'est pourtant elle qui est à l'origine du premier coup de sang de l'épisode), mais un nouveau coup de luge va rallumer la mèche et cette fois, les coups vont vraiment pleuvoir, dont un qui fera sauter la barrette de Minori (c'est en fait celle de Ryuuji, et elle a finalement été donnée par Taiga). Et en voulant aller la rechercher, Taiga finira par être perdue de vue, et il faudra attendre le soir pour découvrir ses traces... qui étaient pourtant aisément visibles, pourquoi personne ne les a vues... ? Et pourquoi Taiga est encore vivante après avoir passé tout ce temps sous la neige, mais peu importe, c'est le moment d'avouer ses sentiments envers Ryuuji (qu'elle confond avec Kitamura alors qu'il la porte sur son dos), et avec cet ED un peu spécial (et très bien introduit), on aurait presque cru au dernier épisode. En tout cas, c'est fait pour Taiga, qu'en sera-t-il de Minori, d'Ami... et bien sûr de Ryuuji...

A part cela :

- Omune-sama... (oui, encore) (Shikabane Hime Kuro 08 (21))
- Tiens, qui est déjà ce personnage tout vêtu de blanc... (To Aru Majutsu no Index 21)
- Misaka, kawaii yo, Misaka (To Aru Majutsu no Index 21)
- Le temps passe encore moins vite que dans Kemeko (To Aru Majutsu no Index 21)
- Asumin, kawaii yo, Asumin (To Aru Majutsu no Index 21)
- Ce haut ouvert, cette voix, ce spice... (Kuro Shitsuji 20)
- Il a remis ça, incorrigible Genji (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 08)
- 21 ans !? En revanche, on sait maintenant pourquoi Ka-ya en fait 40... (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 08)
- Joy-kuuuuuuuuuun (Druaga no Tou 〜the Sword of URUK〜 08)
- Ils sont presque aussi lourds qu'Excalibur avec leur Chideji, Teletou (Soul Eater Late Show 46)
- Finalement, on dirait qu'ils sont plutôt venus pour s'amuser et manger, sa-ta- andagi- (Kurokami 08)
- J'ai cru à Michael sur le coup (Kurokami 08)
- Kuro a reçu sa dose habituelle (Kurokami 08)
- Duo Eri et Touma dans deux rôles à la FY (humain/animal) (Kurokami 08)
- Ah oui, Garei aussi c'était Kadokawa (et Minorin évidemment) (Suzumiya Haruhi-chan no Yuuutsu 6)
- Rubi de arimasu~ (Tetsuwan Birdy DECODE:02 08)
- Après Haru, c'est Holon qui a marché (Tetsuwan Birdy DECODE:02 08)
- On a retrouvé une des Rozen. Ca vieillit drôlement vite (Shugo Chara ! 72 (21))
- Kugyu nous a fait une Taiga (Maria-sama ga Miteru 4th Season 09)
- Numéro un, en piste ! (Kemono no Souja Erin 08)
- Ca va changer chaque semaine le nouveau titre ? (Akikan ! 08)
- Okamoto rappelle Yoichi partout, décidément (Akikan ! 08)
- Ookubo en tenue normale... mais pas très longtemps... (Akikan ! 08)
- Pas que les passants, les voix aussi se font avoir (Akikan ! 08)
- Dommage que Ki-yan n'ait pas chanté non plus (Koukaku no Regios 08)
- Hanada-sensei ! Hanada-sensei ! (Koukaku no Regios 08)
- Encore un en voie de Kusesation (Zettai Karen Children 47)
- Les interrupteurs (et le reste ?) ne changent pas beaucoup dans le futur (Zettai Karen Children 47)
- Le Rideback aux prochains JO (RIDE BACK 08)
- WA style (Maria†Holic 09)
- Zoku・Sayonara Maria-sensei (Maria†Holic 09)
- Ore ga Gund... Santa da ! (Minami-ke Okaeri 09)
- C'est définitivement mieux en noir (Skip Beat ! 21)
- C'aurait été une bonne idée de finir là-dessus, sincèrement (Soul Eater 47)
- On doit voir au travers (Sora wo Miageru Shoujo no Hitomi ni Utsuru Sekai 8)
- Ah, elles sont tombées (Sora wo Miageru Shoujo no Hitomi ni Utsuru Sekai 8)



 




ゥ Interface r饌lis・par l'Atelier de Duotang