Mai 2007


31/05/07

Idol Master XENOGLOSSIA 09



Finalement, une seule Tokachi... pour le moment car j'ose croire que la petite soeur est toujours là, et puis ce serait du gâchis d'avoir entendu si peu Momoko, surtout qu'on avait retrouvé par la même occasion loli Nazuka depuis le "départ" de Cosette. Par ailleurs, on a véritablement eu Hoshi(i) Yayoi cette fois et Odeko Sunshine m'a fait plaisir un petit instant en s'imaginant comme une vraie idole. Et manifestement, il est fortement déconseillé de réveiller Siesta...

Eikoku Koi Monogatari Emma Dai ni Maku 07



Eleanor... T_T
Sans regrets apparents, William est donc parti annoncer ses intentions aux Campbell, mais le père ne l'entend pas de cette oreille, sachant que cette affaire va écorcher l'image de son clan. Néanmoins, les rumeurs circulent vite, carrément jusque dans les oreilles d'Emma, qui avait en plus aperçu Eleanor peu avant. Evidemment, elle se montre extrêmement troublée par cette nouvelle, et alors que je pensais que c'était William qui ne savait pas courir (dans la première saison), c'est en fait Emma qui va vraiment vite, apparemment (à moins que Hans ne soit comme William). Encore une fois, il suffit que je parle de la transparence d'un personnage pour qu'il ressurgisse, ce fut donc un peu le cas de Hans, plus bavard et expressif que je ne le pensais...

30/05/07

Seto no Hanayome 09



Le hasard (?) fait bien les choses, c'était là aussi l'heure du undoukai et cela part une énième fois dans tous les sens, on ne peut plus se montrer surpris. Je ris bien mais j'aimerais quelques épisodes plus calmes pour couper le rythme et nous reposer un peu. Néanmoins, cela faisait plaisir de réentendre la morceau d'enka pendant l'épisode, et pour l'anecdote, Saru va-t-il se mettre définitivement du côté de Kai... ? Et quand verra-t-on Manaka sans ses lunettes... ?

Lucky☆Star 08



Konata a raison, les couettes sont ce qu'il y a de mieux pour les tsundere, et on entend pour la première fois le père de la première, qui confirme bien l'image qu'on se faisait de lui. Cette semaine, on parle undoukai, et après que la prof nous ait cité Char, on entre vite dans le vif du sujet, avec la course au pain, et la discussion qui suit nous rappelle un certain Azu. Hirano en profite pour rejouer Lumière avant de revenir à Konata pour le sprint, et si elle court aussi vite, c'est apparemment grâce à une visualisation de Hyper Olympic (ça ne me rajeunit vraiment pas, et on remarquera le Kyoani au fond). Tsukasa se vautrera dans les haies, non sans faire Banjun Saburou, alors que Miyuki va effectuer un dernier relais de folie (avec la musique d'Initial D) pour remporter la course d'une longueur de poitrine, un peu à la manière de Nayuki. C'est ainsi que se termine l'undoukai, puis on retrouve Tsukasa s'essayant à la flûte avec l'aide de Kagami, sur les airs de Morobito Kozorite, Suihei Liebe Boku no Fune ou bien Kirakira Boshi. Et quand ce n'est pas Comptiq, c'est le Newtype que lit Konata (le dernier, avec Heroic Age devant et El Cazador derrière), ravie de voir qu'elle a été publiée. On la retrouve ensuite en train d'hésiter sur ses achats (elle a un Haruhi dans la main) pour finalement choisir SHUFFLE ! (ToHeart2 est à gauche), qu'elle possédait en fait déjà. Et ça devient une habitude quand elle parle de flag en voyant un sosie de la camarade de classe de Shiori faire une rencontre par hasard (et référence à Saint Seiya par Kagami ?). A Lucky Channel, Taniguchi a enlevé ses couettes et ressort une pub de Life Card ainsi qu'une expression renvoyant peut-être à celle de Tsukasa dans le 06. Et au karaoke, Konata est de retour pour l'opening du drama de Saiyuuki, Monkey Magic, mais en plus d'une intro bien longue, elle est tombée sur la version anglaise. C'est toujours aussi drôle, mais je me demande si ce n'est pas un trop long d'avoir choisi d'aller jusqu'à 24 épisodes. Par ailleurs, Tachiki et Kujira se sont déchaînés cette semaine...

Hayate no Gotoku ! 09



Dans un épisode sous le signe d'Akuma-kun et des Puppet Muppet, Hayata Hayate parvient à emmener Nagi à l'école, et cette dernière utilisera à son tour un vocabulaire de jeux pour dire ce qu'elle en pense. N'ayant pas ses habitudes, elle va oublier ses notes là-bas et Hayate part donc les chercher à la nuit tombée, au risque de tomber sur Sada(bip), Ka(bip)ko, Ja(bip)n ou bien Fre(bip)y. Néanmoins, il n'hésite pas à se la jouer comme dans Death Crimson alors que Maria nous renvoie plutôt à Ghost Sweeper Mikami, puis il sera rejoint par Hinagiku, attaquée par une sorte de Hiroshi parlant entre autres d'Ootsuki. Ce même "Hiroshi" se transformera ensuite à ce qui ressemble à Ashuraman mais il ne fera pas long feu, et si Conan n'est pas apparu pour la première fois autre part que dans l'opening, MÄR est toujours apprécié avec Bobbo. Pour terminer, Nagi et Hayate feront respectivement référence à Gavan et à Lamune40, et en parlant de Lamune, la voix vers la fin faisait un peu penser à Gotou. Ce serait sympa qu'elle vienne faire un tour car je ne l'entends dans aucune des séries que je regarde, il faut dire qu'elle a l'air d'avoir zappé les nouveaux anime d'avril. Et enfin : Ham, eroi yo, Ham... Mittan haa haa... et on dirait ObaQ sur le bâton...

28/05/07

Love★Com 08



Comme pressenti, ça n'a pas marché... pour cette fois, et on dirait qu'ils vont vite retrouver leurs affinités, cela reste donc peut-être une question de temps...

sola 08



Des regards et des cris terrifiants, des objets pointus, du sang, des crises de folie, Nakahara qui se met en colère et qui enchaîne les gomennasai : plus de doute, nous sommes entrés en mode Higurashi, mais je ne peux croire que seule la jalousie puisse mener Aono à agir ainsi, il y a peut-être aussi un lien avec les circonstances de la disparition de Yorito à l'ancienne époque. Néanmoins, l'existence de Matsuri est telle qu'il lui est impossible de l'oublier et puis, il y a aussi cette promesse qui lui est très chère. C'est également là que Mana montre enfin son rôle dans cette série, mais on peut aussi remercier Koshimizu sur le coup. En revanche, Takeshi est bien plus en retrait depuis sa dernière offensive (ce n'est pas forcément une mauvaise chose) et visiblement, Matsuri et Mayuko sont ensemble depuis que la première a sauvé la seconde du soleil. Quant à Koyori, quand elle ne reçoit pas de chop dans un épisode, elle le prend dans l'annonce du prochain, et cette série commence à coûter cher en rideaux...

Kirarin Revolution 59



A- ! On n'attendait que cela, la véritable identité d'Izumi est donc mise à jour, mais j'étais surtout heureux de revoir brièvement Fubuki au premier plan. Le prochain épisode a l'air également prometteur, surtout si c'est bien Erina que l'on aperçoit dans l'annonce...

Saint October 21



Kurutsu est enfin de retour et ça n'a malheureusement pas tardé pour se gâter sérieusement, la fin de Kurololi pourrait avoir sonné mais on a déjà vu qu'avec du scotch, tout était possible (et des duplications aussi, apparemment). Puis ça s'était remarqué, Yoshua et Koyasu se connaissaient donc déjà, et le second a bien l'air d'être le père de Kotono. On le sentait très dévoué envers Kurutsu (c'est ce qui fait la différence avec Ryouhei), mais pas au point d'avoir délaissé sa fille, il doit y avoir une raison très spéciale derrière. Pour le moment, difficile de cerner ce personnage qui ne montre aucune émotion...

Nodame Cantabile 18



Le naturel revient au galop, Chiaki a décidé d'élever la barre et l'orchestre Rising Star (nom trouvé par les Mine) découvre alors son côté (très voire trop) exigeant. Si la séance a été éprouvante pour la plupart, le challenge a l'air d'intéresser certains comme Kiyora ou Kuroki, mais tous finiront par se motiver puisqu des représentations sont déjà prévues. Et grâce à ce succès en public, Chiaki, moins connu que je ne le pensais, commence à se faire un nom. Plus il y a de scènes de musique, plus on remarque que ça ne veut décidément pas bouger, et quand ça finit par avoir un peu de mouvement, le rendu des CG n'est pas le meilleur...

26/05/07

Hitohira 09



Grâce à une Mugi plus décontractée, le cercle a aussi droit à son triomphe, et l'heure est venue de voter en plaçant des balles dans une boîte (je me demande comment elles ont pu toutes entrer dedans). Et au final, pas de miracle, le cercle s'arrêtera en premier à 44, et il est temps de faire un dernier bilan avant de mettre fin au club. Il y a eu des moments durs, des regrets, mais chacun a pris du plaisir et est heureux d'avoir fait partie de cette aventure inoubliable. On apprend par ailleurs que c'est Katsuragi qui avait suggéré à Nono l'idée de créer son propre club avant de la rejoindre, tandis que Risaki, approuvant le point de vue de Nono, s'était disputée avec Mirei, provoquant son départ. De toute manière, les trois avaient prévu de dissoudre le cercle puisqu'ils étaient en dernière année et qu'ils n'allaient pas laisser seuls Mugi et Kai avec ce club. Ils auraient néanmoins voulu se retirer par la grande porte mais il était écrit que l'histoire s'arrêterait là, mais pour Mugi, c'est peut-être plutôt le début que la fin d'un récit. La série se termine donc de façon triste et... ah, on me signale que ce n'est pas encore fini, et le prochain épisode semble un peu prendre du recul par rapport aux autres et au théâtre, en sera-t-il ainsi jusqu'à la fin... ? Chiwa jichou...

Kono Aozora ni Yakusoku wo- ~Youkoso Tsugumiryou e~ 08



Visiblement, les Hayama sont mal vus depuis l'affaire de la fuite, alors que seule la mère est responsable, mais Wataru s'en contrefiche évidemment qu'on le sait avec Umi. Néanmoins, il faut surtout penser à cette dernière, qui est dans la position la plus fragile des deux. C'est donc pour cela que les grand-parents de Wataru préfèrent qu'il rentre chez eux, afin de protéger Umi, maintenant qu'ils sont au courant de la vérité sur leur dortoir. C'était sans compter sur l'entêtement de Wataru, qui ne peut bien sûr pas délaisser sa précieuse amie d'enfance, et pour changer la situation, la meilleure façon est de surmonter la peur d'Umi et d'affronter les gens de face. Ainsi, le voilà candidat à l'élection du nouveau président du seitokai, et il choisit comme vice-présidente Umi, qui se présente à son tour devant le public dont son père, également présent et à qui elle n'avait pu avouer la situation. Et telle Mugi, Umi, soutenue par ses amis qui ont besoin d'elle, va oublier sa crainte puis recevoir une ovation, et comme promis, il n'y a alors plus d'objection pour qu'ils continuent de vivre à Tsugumi. Je pensais que l'histoire allait être centrée sur les parents coupables et qu'on allait les revoir, mais non, et ce n'est peut-être pas plus mal ainsi. Finalement, ce qui m'a le plus préoccupé, c'est que Rinna soit là mais pas Shizu, alors que la première est normalement arrivée après... à moins que la seconde soit déjà rentrée. Quoi qu'il en soit, on enchaînera sur l'histoire de la prof et on terminera donc, sauf surprise, par Orikasa, et après, qui sait... Je rêverais aussi d'un épisode sur Akane, mais ça doit être trop demander, une petite fin harem me suffira...

25/05/07

Idol Master XENOGLOSSIA 08



Je n'y croyais presque plus mais Yayoi a enfin sorti son nouveau costume, et confirmation qu'Imber a un côté bien pervers, ces robots sont définitivement la plaie de cette série. Et on va enfin voir au moins une des jumelles Tokachi...

Eikoku Koi Monogatari Emma Dai ni Maku 06



William se montre encore plus culotté en voulant oublier les fiançailles, quand je disais que cette proposition de mariage ne me plaisait pas, heureusement qu'Emma est déjà rentrée, ce sera l'occasion de calmer un peu les choses... avant qu'elle ne revienne puisque les Mölders ont apparemment l'intention de s'installer à Londres. Et si Richard a l'air autant opposé à la relation de son fils avec Emma, c'est peut-être pour qu'il ne vive pas la même chose que lui. En effet, Aurelia ne s'était jamais adaptée à sa nouvelle vie à Londres, finissant épuisée physiquement et mentalement par les invitations, les courriers, les regards et les remarques désobligeantes, c'est donc pour cela qu'elle a dû aller vivre loin de sa famille. Quant à Hans, il reste assez transparent pour le moment...

Touka Gettan 08



Encore une scène d'anthologie, des musiques amusantes et un épisode basé sur le comique, sauf qu'il devient assez sérieux vers la fin, sans oublier Momoka et Makoto, toujours aussi adorables. Et comme d'habitude, la suite au pr... écédent épisode...

24/05/07

Seto no Hanayome 08



Peut-être la moins bonne partie A que j'ai vue depuis le début, mais le duel Mizuki-Mai a ensuite tenu ses promesses, c'est presque plus impressionnant avec deux qu'avec six Lovedol, en espérant que Runa se calme un peu désormais. Evidemment, il fallait toujours la dose de folie habituelle, cela s'est encore transformé en chaos et on sort bien lessivé de chaque épisode...

Lucky☆Star 07



Hirano reprend une voix qu'on a plus l'habitude d'entendre chez elle, dans une imitation de Marimite, et Konata se plaint une nouvelle fois des prolongements d'horaires qu'amène le sport, ce qui est d'ailleurs arrivé une semaine avant avec Seto et cette semaine avec Airan. Après nous avoir joué Furby, Konata continue dans le yuri puisque c'est cette fois Sutopani qu'elle regarde à la télé (dont les paroles des génériques ont été écrites par la même personne que l'OP de Lucky). Puis on revient une énième fois au choco cornet et son rapport avec une roulette, et même un nuage s'y met. Konata et les jumelles se retrouvent ensuite à Oomiya devant Lumine (Sogo n'est pas loin non plus) avant de passer au MacDo, et les vêtements de Tsukasa ressemblent étrangement à ceux d'Akari. Kasukabe est réprésenté avec une autre écriture, Tsukasa a droit aussi à son portable (un Panasonic ?) qui, en plus d'avoir Kanon comme sonnerie, est accompagné d'un strap Keroro. Quant à celui de Kagami, il fait également penser à un Panasonic alors que celui de Konata a l'ending de Haruhi comme sonnerie. La prof se prend aussi au "jeu" en racontant la guerre des Deux-Roses, et retour aux manga avec Henshuuou, AttackN°(wan) (enfin là, ça ne change rien) et encore Keroro. L'artiste Hirano n'est pas loin du niveau de Takahashi Chiaki et de Kobayashi Yuu, Konata utilise les roses pour jouer cette fois Glass no Kamen, et pense à passer chez Gamers en lorgnant sur Shana quand Kagami évoque la sortie du dernier FullMeta. Du côté de Lucky Channel, Akira est kuroi dès le début, la faute à un "Sebastian" Taniguchi qui s'est mis des couettes (Yumi ?) à sa place, et elle parle à son tour de roulette, renvoyant encore à Getter Robot (et Touko de Marimite ?), avant qu'il ne termine par une Aozora Kyuuji. Pour le karaoke, c'est Miyuki qui prend le micro, et à l'instar de Konata, j'aurais aimé qu'elle nous chante Omoide ga Ippai (car ending de... Miyuki). Elle choisira finalement une autre Miyuki (Nakajima) et Chijou no Hoshi...

Les Misérables Shoujo Cosette 20



Cosette, kawaii yo, Cosette, on dirait qu'elle a rajeuni avec cette coiffure et c'était peut-être l'épisode le plus gai depuis le début, on a même vu Valjean rire. Devant ce paradis de jeunes filles, les amateurs de loli étaient aux anges, avant de tomber en larmes à la fin de ce qui était peut-être leur dernier épisode : en effet, on bondit de cinq ans pour retrouver une grande Cosette, mais aussi Marius. Je regretterai notre loli Cosette, mais je supporterai bien entendu la "nouvelle"...

Hayate no Gotoku ! 08



Commu attendu, Hayate était en nekomimi mode, avec les désormais traditionnels clins d'oeil à Maison Ikkoku, Conan et aux galge. Cette fois, la Famicom s'est aussi invitée (que faisait une manette dehors ?), Claus s'est pris pour Lupin, Nagi dessinait déjà depuis longtemps, rappelant Ki(bip)kuman, et l'annonce du prochain épisode fait référence à Akuma-kun, aux Puppet Muppet et à Mitsume ga Tooru. Moins de parodies cette semaine, rendant peut-être l'épisode plus fluide, et certaines scènes nous font comprendre pourquoi la série passe aussi tard (à 34h)...

23/05/07

Instantanés



Ce fut long, mais il a apparemment enfin compris... le problème, c'est qu'il semble que tout cela va mal tourner...
(Love★Com 07)

22/05/07

sola 07



Aono, kawaii yo, Aono, mais Yorito a choisi Matsuri, qu'il a enfin réussi à retrouver après un mois, et ce grâce au shiruko à la tomate. Il n'en suffisait pas plus pour qu'Aono passe en mode Rena et ne contrôle son frère pour asséner un coup critique à Matsuri, qui était étrangement au chevet de Mayuko, cette dernière ne voit plus Takeshi ? Une question se pose donc sur l'existence de Yorito, il était visiblement manipulé par Aono dans cette dernière scène, ce qui pourrait expliquer pourquoi il est toujours en vie après tous ces siècles. Aono s'est faite hospitaliser en utilisant trop son pouvoir, était-ce pour faire "revenir" Yorito ? Dans ce cas, il ne serait pas illogique qu'il puisse devenir comme sa marionnette à certains moments, et on dirait que le passé se répète (?) : Aono semblait aimer Yorito mais lui n'avait l'air d'avoir que Matsuri dans la tête. Et alors qu'elle pensait enfin se retrouver seule avec lui, Matsuri est réapparue et lui a repris Yorito... ou quelque chose de ce genre... ? A part cela, Koshimizu fait toujours plaisir à entendre, et Koyori continue d'être le "souffre-douleur" de la série : deux coups sur la tête, la colère de Yorito alors qu'elle tentait d'apaiser l'atmosphère... elle mérite bien plus que dix jours de glaces...

Nodame Cantabile 17



C'est la saison des concours, tout le monde se concentre donc dessus et se relâche lors des répétitions de l'orchestre, qui n'est rien d'autre qu'un passe-temps pour eux, d'autant plus qu'une partie a pour but de s'en aller à l'étranger. Le seul à prendre au sérieux cet orchestre est Mine, mais aussi... Chiaki (on sait bien sûr qu'il ne peut pas quitter le Japon), qui finit exaspéré et décide d'interrompre ces activités jusqu'à la fin des concours, et il ne sera pas loin de devenir comme Nodame. Cette pause n'empêchera pas pourtant des gens comme Kuroki et Kiyora de passer un peu au travers, mais cela ne peut que les remonter pour la suite, l'orchestre va peut-être pouvoir prendre un nouvel élan...

Rocket Girl 12



La nouveau périple des filles se passe sans encombre, elles peuvent désormais tranquillement revenir sur Terre, mais dans ce genre d'histoire, il faut toujours un rebondissement dramatique : ici, une fatale erreur de calcul fait que la fusée, en entrant dans l'atmosphère, va finir carbonisée, de même que ses occupantes. Tout semblait désespéré avant que Norman ne propose une possible solution, qui amènerait à entrer dans l'atmosphère en plusieurs temps, c'est donc la NASA qui va cette fois aider la SSA. Cependant, il faut noter une longue série de chiffres pour trouver le bon timing dans la manoeuvre, et Akane avait malheureusement passé son stylo, c'est à se demander si le père n'avait pas une nouvelle fois jeté un sort. C'était néanmoins sous-estimer Akane et sa mémoire d'éléphant, et il lui suffira alors de communiquer les chiffres à Yukari, mais comme on le craignait... elle va perdre connaissance sous la pression. Yukari n'a donc plus qu'à la jouer au feeling et par miracle, elles vont s'en sortir, pour finir... dans le bassin de l'école...
Un scénario classique pour terminer, et ce n'est plus un baito mais presque un travail à plein temps qu'ont désormais nos héroïnes. Ainsi se termine donc cette sympathique série, qui a finalement plus mis en valeur des lycéennes qu'autre chose... et que va t-on faire du père... ?

21/05/07

Nagasarete Airantou 07



Machi, kawaii yo, Machi, cette série commence à bien me plaire, et il fallait le dire plus tôt qu'Airantou, c'était en fait Hatsunejima...

Hitohira 08



Le grand jour est arrivé, et comme prévu, Chitose est aussi sur scène et ne se loupe, tandis que Mugi, à l'approche de l'événement, se montre logiquement plus nerveuse. Rien ne l'empêcherait de fuir, la porte est d'ailleurs devant elle, mais Mugi n'a pas fait tous ces efforts pour rien et ne se défilera pas. Néanmoins, comme on le craignait, la tension est trop forte, elle joue comme à ses débuts et pour ne rien arranger, Nono perd de nouveau sa voix en plein milieu de la pièce. La volonté et l'amour du théâtre de cette dernière ne la fait pourtant pas renoncer et elle tente désespérément de parler, un "spectacle" que ne peut plus endurer une Mirei en larmes. Finalement, l'abnégation de Nono aura pour effet de remotiver Mugi, qui va alors enfin parvenir à se lâcher et faire entendre sa puissante voix. Tout était question de détermination, elle a enfin été assez forte et le travail porte maintenant ses fruits, reste désormais à connaître le résultat, dans un épisode qui ferait presque croire qu'il s'agit du dernier. Quant à celui-ci, il nous a également "offert" nos héroïnes en costume et le retour de Chiwa...

Kono Aozora ni Yakusoku wo- ~Youkoso Tsugumiryou e~ 07



U~mi~... quand on la voit cueillir des tomates, ça fait encore plus penser à Lamune, avec en plus le survêtement à la Tae. Visiblement, elle et Wataru avaient caché à leurs familles qu'ils vivaient dans le même dortoir (à l'époque, c'était un pour filles et un pour garçons), peut-être y a-t-il un lien avec le passé, qui aurait vu la mère d'Umi et le père de Wataru s'enfuir ensemble, délaissant ainsi leurs enfants (Umi a néanmoins toujours son père). En tout cas, cette histoire est déjà à l'origine d'un traumatisme chez Umi, qui ne supporte pas d'être seule, ce scénario est plus sombre que je ne l'imaginais. Et les dessins étaient assez bons, il est vrai qu'il ne fallait pas prendre à la légère la partie Umi. En revanche, Polyphonica ne s'améliore pas mais cela fait tellement rigoler qu'on ne s'en plaindra pas...

20/05/07

Eikoku Koi Monogatari Emma Dai ni Maku 05



Décidément, ce bougre de William ne perd jamais de temps, il lui a suffi de revoir brièvement Emma (qu'il a quand même eu du mal à reconnaître) pour revenir vers elle sans hésiter. Certes, j'ai pleuré avec Emma lors des retrouvailles, mais avec également une pensée envers la pauvre Eleanor, elle n'a à aucun moment mérité ce traitement. Et le fait que le père Campbell ne semble pas apprécier le père Jones n'est pas pour arranger les choses...

19/05/07

Seto no Hanayome 07



Mizuki Runa, kawaii yo, Runa, mais elle aussi a malheureusement son côté kuroi, on dirait un mélange de Maki et d'Akira. En plus d'être une idole, elle est également une sirène et se pose en rivale sérieuse de Mai San, qui reste néanmoins au-dessus d'elle à tous les niveaux. Et c'est Nagasumi qui prend encore tout, même s'il faut avouer qu'il a l'air assez M, pour un épisode une nouvelle fois infernal, peut-être trop, même...

Lucky☆Star 06



Direction la mer dans un début d'épisode nous rappelant Azu, avant que Yui ne passe aux choses sérieuses à bord de sa Vivio pour nous replonger dans Initial D. Si Hayate aime Conan, Lucky aime Fumoffu (la pastèque fusillée, encore la peluche), alors que Miyuki, redevenue Miwiki cette semaine, déçoit Konata pour ne pas pouvoir montrer de 3 3 sans ses lunettes. Au restaurant, Tsukasa utilise une vieille expression, la prof nous rappelle Misato et Konata imite Hideki avant de passer à Mister Ajikko. Dans le bain, on fredonne l'opening, Konata rejoue une ancienne pub de Timotei et reparle de jeux et de flag, avant que les jumelles ne parlent de... poils et de règles (chose que n'aurait pas encore connue Konata ?). Qui dit été dit également histoires d'épouvante, et celle de Konata inclut Precure avec l'opening DANZEN ! Futari wa (couic)cure, puis cette dernière effraiera autrement en s'inspirant d'Inugamike no Ichizoku. Avant de rentrer, Tsukasa attrape une belle frayeur après avoir joué Hiroshi, puis de retour à la maison, Konata ne lâche pas son Comptiq et le Comp Matsuri. Tsukasa et Kagami regardent ensuite Trivia no Izumi et on passe alors à un Lucky Channel sur les ota, Taniguchi nous gratifiant de références à Maicching Machiko-sensei, au sponsor des séries de la lignée de Cosette, House, et à Wakamoto. Enfin, l'ending laisse place à Tsukasa et à Valentine Kiss de Kokushou Sayuri, mais Konata n'a pas pu s'empêcher de s'immiscer. Une chanson vieille d'une vingtaine d'années, symbole de cet épisode où l'on a retrouvé des clins d'oeil qui ne datent pas d'hier...

Hayate no Gotoku ! 07



Sakuya nous fait Yassan (mais c'est désormais quelque chose de courant), le titre renvoie à Eva, Wataru se croit dans Jojo alors que Hayate pense plus à Inuyasha et le Ka(bip) no Kizu, en plus de parler lui aussi de flag, tandis que Conan se fait un peu plus discret cette semaine. Nagi ne connaît le train qu'à travers Densha de GO !, de même qu'Isumi, qui a plutôt connu des choses comme le Transsibérien, que l'on retrouve dans Siberia Chou Tokkyuu, ce qui va même amener la première à parler de Sakura Taisen avec K(bip)bu. Santa est descendu sur Terre, et à la recherche d'Isumi, les hommes en noir croient voir Gri(bip) de Patlabor, puis Hayate se rend dans l'"entreprise" des Tachibana, où l'on voit Gash, Inu Yasha, Ueki "ga" Housoku mais aussi Wataru présenter Tengen To(ppa Gurren Lagann). Wakamoto finit en ressortant une phrase de Hiroyuki de 2ch, Kinnikuman est mentionné dans la troisième partie, le nekomimi mode est toujours en vogue, et enfin, Hayate se la joue Tôkyô Mew Mew... c'est à peu près ce qu'on pouvait trouver...

Dennou Coil 01



Nous sommes dans les années 2020 et l'on suit Yasako@Orikasa Fumiko, Okonogi Yuuko de son vrai nom, débarquer dans sa nouvelle ville. Dans ce futur proche existent apparemment des lunettes permettant de voir et de toucher un monde virtuel, c'est donc là d'où vient le chien de Yasako, mais pour ceux qui possèdent et portent ces lunettes, il est pratiquement un chien comme les autres. D'ailleurs, ces personnes, où plutôt ces enfants, semblent les avoir en permanence sur le nez, comme si ce second monde faisait complètement partie du quotidien. A l'intérieur se trouvent également d'étranges créatures, des passages menant on ne sait où et qui apparaissent et disparaissent par-ci et par-là... Un drôle d'anime à première vue, il faut maintenant voir ce qui peut se passer dans ce monde...

18/05/07

Love★Com 06



Il a fallu du temps, mais Risa a enfin déclaré sa flamme à Ootani, reste à savoir s'il va arriver à être encore plus long à la détente qu'il ne l'a été jusqu'à présent. Ce serait bien qu'ils se mettent vite ensemble et qu'on puisse avoir une chance de voir un peu plus les autres personnages : si Nobu reste assez présente, on ne montre pas assez Chiharu, tandis que Saeko n'est même pas apparu cette fois-ci. Quant à Haruka, il a complètement disparu de la circulation...

17/05/07

sola 05 & 06



Ca n'a pas tardé, il a suffi que j'en parle pour que Hiroshi attaque de nouveau et il n'y est pas allé de main morte : entrée par effraction, vandalisme, port d'arme, tentative d'homicide, il peut s'estimer heureux de s'en sortir avec un bras endommagé. Heureusement que Yorito est arrivé à temps, et il pourrait être un plus grand obstacle que prévu, car peut-être qu'il se voit un peu en ce dernier, chacun ayant une Yaka à protéger. Et si Takeshi (je vais quand même essayer de l'appeler des fois par son vrai nom) protège Mayuko et poursuit Matsuri dans le dos de la première, la cause vient vraisemblablement du passé. Passé où Matsuri, Yorito mais aussi Aono (Yaka elle aussi, on dirait), étaient déjà ensemble, et où on essayait déjà également de trouver quelque chose contre le soleil. Yorito semblait toutefois avoir disparu, Aono s'était alors tuée mais Matsuri l'avait ressuscitée (c'est peut-être là qu'Aono est devenue comme elle), et elle a l'air bien surpris de voir qu'ils sont désormais frère et soeur, peut-être étaient-ils plus proches à l'époque. Cela pourrait expliquer l'évaporation de Matsuri malgré son baiser, qui déclarait aussi que les Yaka vivent à l'origine seuls. Le développement arrive plus vite que je ne le voulais mais ça ne m'empêche pas de toujours aimer cette série, Noto, kawaii yo, Noto. Et amusant de voir que Mana accepte immmédiatement les explications de Matsuri, mais c'est notamment ce qu'il y a de bien en elle. Quant à Koyori, elle aussi a donc fait sa connaissance, en plus d'avoir rencontré Mayuko par accident, est-ce que ce détail va avoir une incidence par la suite... ? Et manifestement, Aono veille aussi à ce qu'elle appelle correctement sa soeur...

Kirarin Revolution 56 & 57



Amakawa Izumi@Yuzuki Ryouka, ou une Erina puissance dix, bien plus kuroi, sérieuse et habile, ce qui rend néanmoins la chose moins drôle, mais apparemment, ce serait encore une autre Jun-nyan...

Saint October 18 & 19



Natsuki, kawaii yo, Natsuki, mais alors que je pensais qu'elle était jalouse de Ryouhei, il se trouve en fait qu'elle l'aime lui aussi, et il va même se retrouver dans un rôle à la Hayate. Et c'est un authentique warui Koyasu que nous avons là...

Instantanés



Noto-Kawasumi, on connaissait déjà, mais pas Noto-Tomato, qu'on nous montre quand même deux fois cette saison...
(Kaibutsu Oujo 05)

Nodame Cantabile 15 & 16



Chiaki a déjà commencé à travailler avec son nouvel orchestre (que Mine a réussi à intégrer) et cela se passe... à l'école, tandis que Nodame se retrouve avec le prof harisen, bien décidé à la faire sérieusement progresser. Cela ne se passe toutefois pas comme prévu, car on dirait que Nodame couve elle aussi un traumatisme, qui ne tarde pas à se réveiller, avant que le prof ne parvienne à trouver un accord. Certains commecent également à trouver l'amour, comme Kuroki (avec Nodame) ou Miki (avec Mine), ce qui n'est peut-être pas pour arranger Chiaki, qui ne voulait pas de liaison. Et j'avais oublié qu'avec Yuiko, on avait obtenu l'Ichigo Complete, ce sera en revanche compliqué d'entendre les cinq dans le même épisode...

Rocket Girl 11



Mission accomplie pour Akane, non sans avoir eu la folie de retirer sa réserve d'oxygène pour récupérer l'objet, c'est bien d'être volontaire et courageuse, mais cela paraît insensé de risquer sa jeune vie pour ça, heureusement qu'on est dans un anime. D'ailleurs, je crois que j'ai un peu retenu ma respiration à ce moment... et deux lycéennes qui débarquent dans cet accoutrement au milieu d'hommes longtemps restés seuls entre eux, on aurait pu espérer craindre le pire. Pas le temps ensuite de fêter la performance des filles que le satellite refait des siennes, il y a décidément toujours des pépins avec la NASA. Là encore, Yukari (définitivement plus mignonne avec des couettes) et Akane vont repartir à l'assaut, mais vu le danger à encourir, vont-elles en sortir saines et sauves ? C'est bien d'être volontaire et courageuse, mais cela paraît insensé de risquer sa jeune vie pour ça, heureusement qu'on est dans un anime. Ne reste donc qu'un épisode, et pour une fois, je souhaite que cela ne se termine pas en feu d'artifice...

Et sans surprise, Da Capo II aura également sa version animée, il serait donc peut-être temps que je sorte le jeu de l'armoire pour m'y mettre...

13/05/07

Instantanés



Hiroshi... T_T
(Romeo x Juliet 06)

Hitohira 06 & 07



Finalement, c'est Mugi qui fera le premier pas, alors que Nono commençait à se dire qu'elle ne serait pas capable de faire de Mugi ce que Mirei a fait d'elle. Et petit à petit, notre héroïne va élever sa voix plus aisément, Chitose va devoir donc moins penser à Katsuragi et travailler sérieusement si elle veut être à la hauteur lors du duel. Réconciliation également entre Nono et Mirei, bien que la première nous ait fait une frayeur en perdant temporairement sa voix. Quant à leur dispute, c'était donc comme on l'imaginait : Mirei, se sentant coupable de l'aggravation de la santé de Nono, ne voulait plus qu'elle monte sur scène, mais cette dernière ne souhaitait pas que sa vie de lycée se termine ainsi. De ce fait, si elle ne pouvait plus avoir de rôle au sein du club de théâtre, où elle était condamnée à travailler dans l'ombre, il lui fallait donc le quitter et monter le sien. Une voix, on peut la perdre pour toute une vie, tandis que le lycée ne dure que trois ans, mais c'était peut-être ce qui rendait justement cette période précieuse pour Nono. Et il semble que c'est elle qui devait jouer la Primavera, nous ramenant donc au premier épisode. Il est vrai également que la relation Mirei-Nono fait un peu penser à Nono-Mugi... et tiens, cette fois, c'est le personnage de Kana qui a dit jimi...

11/05/07

Kono Aozora ni Yakusoku wo- ~Youkoso Tsugumiryou e~ 05 & 06



Un père qui ne pense qu'à son travail, une mère qui passe son temps devant les machines à sous, voilà comment Rimu Shizu s'est retrouvée à Tsugumi. Visiblement, tout se passe aussi dans la même histoire (on mentionne l'épisode du marathon), et comme il semble que chaque fille revienne, ils seront donc peut-être tous à nouveau ensemble. Cela signifierait aussi une possible fin harem, surtout qu'Umi est la suivante à passer, moi qui pensais qu'on allait la voir en dernier. Et si le dimanche, c'est jour de comédie et parodie avec Hayate, Lucky et Seto, le mardi est alors jour de chou avec Konnyaku et Polyphonica...

Otome wa Boku ni Koi Shiteru 13



Le fameux Tsunderella, ou Cendrillon revu par Otoboku, où se mêlent également Blanche-Neige ou bien le Petit Chaperon Rouge. Qui dit tsundere dit évidemment Takako, qui joue donc l'héroïne, le prince est par conséquent Mizuho tandis que Mariya, Yukari et Ichiko jouent les vilaines soeurs. Les autres personnages sont également au rendez-vous dans des rôles plus ou moins improbables, et le tout est presque entièrement en SD, comme dans l'ending. Bien sûr, cet épisode est uniquement sur le ton de la comédie et à l'instar de ce que j'avais dit sur les suka de Negima, je réclame là aussi une série complète avec ces dessins...

10/05/07

Eikoku Koi Monogatari Emma Dai ni Maku 03 & 04



Les choses vont vite, les efforts d'Eleanor ont été enfin récompensés, mais je ne pensais pas que William allait carrément lui demander sa main, surtout qu'il n'a pas traîné, ne serait-ce pas plutôt un signe de résignation ? En tout cas, cela a rendu le choix d'Emma encore plus important, car si elle avait décidé de ne pas aller à Londres, c'était sans doute terminé, et il semble d'ailleurs qu'elle ne va pas tarder à revoir William. Je concède néanmoins que la demande de mariage ne me fait pas réellement plaisir, car si William finissait par retourner vers Emma (qui a par ailleurs rencontré la mère de William, amie de Dorotea, le monde est petit), cela donnerait peut-être encore plus de douleur à Eleanor... à moins qu'elle ne garde que le positif : avoir pu avancer quelque peu leur relation à un certain moment. Enfin, rien n'est encore décidé...

Touka Gettan 05 & 06



Ca a toujours l'air de revenir en arrière, mais bonne chose, ces épisodes étaient plus centrés sur l'école, le 06 étant d'ailleurs complètement un chapitre à gags, ce serait parfait si cela continuait ainsi... mais impossible. Makoto, kawaii yo, Makoto, Hanî kawaiso'su...

08/05/07

Seto no Hanayome 05 & 06



Ca manque d'équilibre pour le moment : ou on a notre dose de Masa et de Koyasu mais un excès d'acharnement sur le pauvre Nagasumi, ou bien ça manque des deux premiers mais avec une bonne mise en valeur des filles. Je crois que pour l'instant, le 02 était le plus proche de ce que je recherchais, mais cela ne m'empêche pas de bien rire à chaque fois. Et là aussi, ça joue un peu sur des parodies, ça va devenir la spécificité des séries du dimanche si cela continue...

Lucky☆Star 04 & 05



Il fallait que je dise de ne pas se hayatiser pour que l'épisode suivant regorge de références : Crown, Kanon, Ookami Shounen, Tiffany & Co (?), Haruhi (même si le brassard irait sûrement mieux à Konata), To Heart (Tsukasa va encore plus ressembler à Akari), Fumoffu, Shin-chan (Hirano GJ), le Comicket, SHUFFLE! (citation et poster de Mayumi), Moe Drill (belle pub), Death Note, DBZ (la boule d'énergie, le sigle Kame), Mugen no Juunin, le "dernier" épisode de Haruhi que Konata regarde en tapant sur 2ch, avec une mention sur le directeur Yamakan ? (d'ailleurs remplacé ici à partir de l'épisode 05), les Comptiq d'août et de novembre derniers avec Da Capo, Galaxy Angel et Yoakena, Uchuu Senkan Yamato, Toki wo Kakeru Shoujo, Tsuyokiss, encore Haruhi avec le nyoron de Tsuruya, Sakai Noriko...
Cela s'est un peu calmé pour le suivant (le changement de directeur peut-être), enfin, du moins au niveau de la variété parce que ça a quand même beaucoup parlé jeux vidéo, notamment ceux en ligne, que la prof pratique elle aussi. Et si Konata aime autant les jeux, cela vient apparemment de l'influence de son père, qui par ailleurs, s'occupe aussi de lui nouer le yukata. Par conséquent, pas mal de vocabulaire de jeux utilisé cette fois, comme wiz, tanker, MoB, neochi, deathpena, flag, nekama, PKK... à part flag (qui vient des galge), j'avoue que je ne connaissais rien avant cet épisode, il faut dire que je ne joue pas en ligne. A part cela, il y a eu quand même d'autres clins d'oeil : encore le comicket, Pokemon, Fumoffu (le masque cette fois), Kingyo Chuuihou, SHUFFLE! avec à nouveau le poster de Mayumi, le Comptiq de septembre dernier avec Fate, la DS, une énième fois Haruhi (l'opening), FFXI...
Je n'allais évidemment pas oublier l'ending, Kagami s'est lancée à son tour avec le drama Sailor Fuku to Kikanjuu, avant que Hirano ne reprenne la main et ne se lâche complètement avec DBZ. En fin de compte, le changement de directeur ne s'est pratiquement pas vu, et ce n'est pas plus mal...

Instantané



A la pêche aux Gothloli...
(Les Misérables Shoujo Cosette 18)

Hayate no Gotoku ! 05 & 06



Ce qu'on a pu trouver au programme cette fois-ci : les références à l'humour (Dachou Club, (bip)nai, (bip)town - puis une seconde fois sans le bip -, Dandy Sakano, Kitano, Tani Kei, Razor Ramon, Pirates...), Kamen Rider 555 (?), Maison Ikkoku, Kitarou, le denki anma, MÄR (ils aiment Doroshî on dirait, peut-être parce qu'il s'agit de la même voix que Saki), les clins d'oeil à d'autres personnages de Kugyu (dans MÄR, Shana, Hagaren, Gintama, pour le second, on pourrait aussi rajouter le triple "urusai"), Ken et Ken(bip)rou, Akagi (?), Conan (définitivement le préféré du staff), Eva, Ul(bip)man et Be(bip)star, ZZ Gundam, Layzner, Pokemon, Donbei, Mister A(bip)kko, Gu(bip)man-kun, OH!MY (bip), Mama Lemon, Inuyasha, Ranma (?), NEC (?), Yaoi (?), Gundam et le Minov(bip) Drive, Tôkyô Underground etc...
Les personnages s'ajoutent autant que les voix de luxe, mais j'aimerais voir un peu plus Hamster un des ces jours...

Keitai Shoujo Epilogue



Ils nous ont remis carrément l'épisode de Sayo, et avec l'opening, l'ending spécial et le normal, il ne restait donc plus grand chose pour l'épilogue, mais on aura enfin vu Rin@Terada Haruhi, même si c'était au moment de la séparation. Et finalement, Ayano, ayant remporté le vote sur portable, a eu aussi sa fin sur i-mode, c'est dans ces moments que je hais encore plus ces engins. La fin a donc été comme la série, trop courte, et à moins d'en voir peut-être plus un jour, ç'aura été surtout un complément pour ceux qui connaissent le jeu. Je vais peut-être m'y mettre moi aussi, surtout que je l'avais vu neuf à moitié prix sur un site...

06/05/07

Love★Com 02-05



La série confirme la bonne impression que j'ai eue au premier épisode, les deux héros agacent tout de même un peu quand ils se disputent sérieusement, mais heureusement qu'ils se réconcilient vite. J'espère néanmoins que ça ne tergiversera pas trop entre eux, en tout cas, c'est déjà réglé du côté de Risa. Et que de filles mignonnes, j'inclus évidemment aussi "Jun-nyan Seiko" dedans et je ne dirai donc pas a- ! Enfin, qui dit seiyuu originaire du kansai dit (entre autres) Matsuoka Yuki, pas de surprise donc de l'avoir entendue, mais j'ai bien peur qu'on ne la revoie pas dans la série...

Instantanés



Kourin a devancé Shuurei au niveau des sentiments, mais Eigetsu ne lui aurait quand même pas fait quelque chose après l'avoir "endormie"... ?
(Saiunkoku Monogatari Dai 2 Series 05)

03/05/07

sola 02-04



Je l'aime bien Hiroshi, et il est sympa quand il ne fait que traîner au restaurant avec Midoriloli, mais il va probablement et malheureusement revenir à l'assaut, et il suffit de cela pour gâcher mon plaisir. Parce qu'à part cela, rien à dire, c'est exactement ce que j'aime, je profite donc pour le moment de ces épisodes tranquilles, et plus ça va, plus j'ai l'impression que c'est une adaptation de jeu alors qu'il n'y en a pas à l'origine. Ce serait d'ailleurs une bonne idée d'en faire un après la série, on aurait trois héroïnes : Matsuri, Mana et Aono, mais si on en veut plus, on pourrait rajouter Koyori et Mayuko. Enfin, trois suffiraient et on se concentrerait alors plus sur le développement de l'histoire, mais j'hésite sur les fins : sur la présence d'une vraie fin générale ou non, et sur celles de Matsuri (trois fins (une heureuse, une triste et une mauvaise) ou bien deux en combinant les deux premières) et d'Aono (pareil que Matsuri, mais sans mauvaise fin).
Noto, kawaii yo, Noto, Matsuri doit être un de ses personnages qui me plaît le plus, elle s'amuse de tout, même avec les machines, et si elle aime le shiruko à la tomate, les ramen à l'avocat sont un peu trop pour elle. Elle cache néanmoins un côté un peu triste, elle qui doit naturellement rester enfermée pendant la journée, comme Aono et Koyori, seules dans leurs chambres d'hôpital (enfin, plus maintenant pour la seconde). Mana est du type Ringo, et le language de Koyori fait que je n'ai pas toujours l'impression qu'elles sont soeurs. En parlant de relations, on peut noter celle de Matsuri et Mana, qui n'ont pas tardé à s'entendre, et celle d'Aono et de Koyori, l'hôpital leur ayant tout de même apporté une bonne chose. Aono, justement, ressemble presque à une petite soeur plutôt qu'à une grande, elle aime vraiment son frère et s'inquiète dès qu'elle le voit moins. Bien qu'elle jette immédiatemment les peluches sur le côté, elle en connaît le nombre exact, signe qu'il doit s'agir de précieux objets à ses yeux. Tel frère telle soeur, elle s'est faite aussi "avoir" en goûtant quelque chose et selon Yorito, elle peut apparemment se montrer effrayante, autant que Rena ? Koshimizu fait également un personnage bien rigolo, et qui, semble-t-il, a un gros attrait pour les barbus. Mayuko a l'air du même genre que Matsuri, à savoir qu'elle aussi ne peut peut-être pas s'exposer à la lumière du soleil, et le ciel était donc le lien entre nos deux héros : l'un qui en est passionné, l'autre qui n'a jamais pu le voir de jour. Et tiens, il y a Tanaka Rie dans le staff, mais apparemment, c'en est une autre, à l'instar de Nodame, il semble...

Kirarin Revolution 53-55



Encore un nouveau personnage à l'horizon, on reverra apparemment (enfin) Fubuki, mais toujours pas d'Erina, elle ne s'est quand même pas faite virer après avoir participé à la tentative de destruction de Kirari à travers les médias ? Les SHIPS confirment qu'ils ont vraiment du temps libre pour des stars, et Nâ-san continue son show, se faisant même une admiratrice dans une scène où on remarquera une petite anomalie. Et visiblement, le nouvel opening subit des petites modifications à chaque fois...

Kami-chama Karin 02-04



Pour l'instant, je n'arrive pas vraiment à m'enthousiasmer (sans compter les dessins parfois douteux), malgré les mimiques de Karin et de Tomoyo Himeka, et tout ce que je peux donc espérer, ce sont quelques épisodes pour le plaisir, où il ne se passera rien de spécial...

Ichigo Mashimaro OVA 3



Même quand les filles partent faire un petit voyage, on dirait qu'elles sont toujours chez elles, mais c'est exactement l'esprit de la série, que cette OVA a peut-être voulu montrer avec ces trois épisodes. Dans ce cas, j'aurais préféré carrément une seconde saison...

01/05/07

Saint October 15-17



Finalement, les gâteaux de Yoshua, qui se montre de plus en plus lolicon, n'ont aucun égal, c'est peut-être même Akaloli qui les préfère, ayant renoncé de revoir une personne qui lui était chère rien que pour cela. Quant à Dechi, elle se tourne plutôt vers Yoshua lui-même, mais la concernant, il faudrait plutôt dire kimoi qu'eroi, finalement. C'est ensuite Ryouhei qui s'est mis en évidence, dévoilant enfin son identité à Kotono et n'étant pas loin de l'éliminer, avant qu'un ours (ami... d'Akaloli) ne s'en mêle. Il racontera alors son passé, où sa famille avait mis la responsabilité des malheurs de son entourage sur lui, tel un yakubyougami. Du coup, il croit presque que n'importe quelle catastrophe est de sa faute, comme par exemple... la baisse du taux de natalité du pays, c'est dire le traumatisme. Heureusement, Kotono est là pour lui faire un peu rouvrir les yeux sur la réalité, mais ce rapprochement n'est pas forcément bon pour Natsuki (et donc pour moi), et puis, cela risque d'énerver aussi Koyasu, celui qui avait pris ce Ryouhei désespéré sous son aile. Cet anime équilibre bien sérieux et rire, l'humour de cette série me plaît d'ailleurs bien, notamment lorsqu'il s'agit d'Akaloli. Et Kurutsu, il est toujours en vacances... ?

Kaibutsu Oujo 01-03



Parti vivre dans la demeure où travaille sa grande soeur, Hiyorimi Hiro@Ooura Fuyuka se retrouve subitement... tué en voulant sauver une fille, Hime@Kawasumi Ayako, qui se trouve être en fait sa nouvelle hôte. Et cette dernière, qui viendrait d'une famille capable de contrôler des créatures, va alors... le ressusciter, et voilà Hiro tombé dans une drôle de situation, devenant son servant et obligé de se battre à ses côtés. Il pourra donc "succomber" autant qu'il veut, tant que Hime sera là pour lui redonner vie...
Je crois que j'ai touché le fond avec cette série, et pourtant, il y a encore le couple Kawasumi-Noto et surtout Minaguchi, qui ne joue pas de maman pour une fois...

J'avais oublié que je n'avais pas encore abordé ces deux séries, qui avaient néanmoins commencé avant Emma (si on ne compte pas le 00), mais le bouclage est bien effectué désormais, ce qui ne m'empêchera aucunement de redire :
Rendez-nous Manabi ! Rendez-nous Hidamari ! Rendez-nous Tokimemo ! Rendez-nous Corda ! Rendez-nous Yamanade !

Ookiku Furi Kabutte 01-03



Pour le lycée, Mihashi Ren@Yonaga Tsubasa a décidé de se rendre à Saitama après une période de collège mouvementée à Gunma, où il fut le lanceur du club de baseball, "favorisé", dit-on, par le fait que son école, la Mihoshi, était celle de son grand-père. Ainsi, il est resté à son poste malgré ces trois années de défaites successives, avec des coéquipiers qui ne lui ont donc jamais vraiment fait confiance à cause de son statut particulier. Et justement, la confiance, c'est ce qu'il lui manquait le plus, car le talent est là, mais il n'a jamais pu être mis en condition pour le montrer. Heureusement, un des membres de sa nouvelle équipe, Abe Takaya@Nakamura Yuuichi, va vite le remarquer, et son charisme et ses aptitudes de meneur d'hommes vont commencer à redonner à Mihashi un certain plaisir à pratiquer ce sport et à lui faire réaliser ses qualités. Le problème, c'est qu'après ces trois années, Mihashi est devenu extrêmement faible mentalement, il va falloir donc changer son caractère, et rien de mieux que de commencer par un match "d'entraînement" face au lycée... Mihoshi...

Observations en vrac :
- A- !
- La coach doit regarder Saint October
- Manager, kawaii yo, manager
- Uho
- Mihashi concurrence sérieusement Shinozaki comme héros de plomb de l'année
- Kiiyan en joueur de baseball, cela me rappelle que j'aurai beau pleurer, Tokimemo ne reviendra pas
- A- !

Bien que je n'aie que des connaissances basiques en baseball, je vais suivre la série dans un petit coin car dès que ça parle sport, je me montre un peu plus intéressé, sauf si cela devient irréaliste, ce que je n'espère donc pas... et surtout, faites que le héros change. Et quand je repense à la série qui la précédait...

Nodame Cantabile 12-14



La série m'avait manqué après deux semaines d'absence et la fin des autres anime... alors donc, études terminées pour certains, c'est donc la fin de l'orchestre S mais Chiaki est déjà prêt à en créer un nouveau et de haut niveau, en contactant d'abord des connaissances. Petit retour aussi à la maison pour lui, qui se rend néanmoins compte que l'ambiance a bien changé, mais peut-être que sa musique et celle de Nodame vont un peu égayer de nouveau ses résidents. Et changement d'ending, alors que l'anime se met à bouger un peu plus, mais on est encore loin de Corda, qui ne reviendra pas, même si j'ai beau pleurer...

Rocket Girl 08-10



Akane est donc devenue la troisième astronaute, non sans mal car elle était évidemment trop juste physiquement, mais sa détermination a fini par payer, notamment lors du test de survie, que Yukari n'avait par ailleurs pas vraiment accompli, à son époque. J'ai eu peur au début qu'elle nous fasse une Misuzu quand elle a atteint le but, mais le monde entier (dont moi) peut donc à nouveau s'extasier devant la toute dernière lycéenne astronaute. Et on ne va pas tarder pour lui confier une mission urgente, car la NASA a besoin d'un petit gabarit pour aller récupérer un objet dans un satellite. A part cela, Matsuri continue son... festival : elle mange des chips avec des baguettes (enfin, ça vient en fait de Nasuda, mais c'est peut-être plus simple de les prendre directement avec la bouche), elle possède également un pouvoir hypnotique, elle ouvre un durian dans la chambre...

 




ゥ Interface r饌lis・par l'Atelier de Duotang